Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Le Resah a fait le choix de CTM pour le lot 2 du marché national de téléradiologie (Communiqué)

CTM , JEUDI 14 FéVRIER 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Resah a fait le choix de la Compagnie Générale de TéléRadiologie (CGTR), une solution du groupe Compagnie de TéléMédecine (CTM), pour l’attribution du lot N°2 du marché national de téléradiologie. Ce lot concerne toute l’activité de jour des établissements adhérents, avec une option possible pour l’activité de nuit, ainsi que pour d’autres activités de télémédecine.

Créée en 2008, la CGTR est la solution de téléradiologie la plus répandue en France : présente dans plus de 90 établissements de santé, pour plus de 40 000 patients chaque mois. A l’été 2018, CGTR a dépassé le million de patients pris en charge sur son réseau.

L’intérêt pour les établissements de choisir la solution CGTR ?

  • le Système d’Information de TéléMédecine, outil conçu par les soignants pour les soignants, entièrement dédié à la télémédecine, extrêmement simple et ergonomique, et totalement interopérable.
  • l’accompagnement organisationnel, avec une permanence 24 h /24 et 7 jours sur 7
  • la formation des équipes sur place par des soignants expérimentés (manipulateurs, cadres) experts en télémédecine
  • la stricte politique de management de la qualité, qui s’adresse aux aspects organisationnels, techniques et médicaux, 
  • la possibilité d'utiliser le SITM en local, pour mutualiser la ressource médicale au sein d’un même GHT, les médecins du réseau CGTR n'intervenant alors qu’en complément des disponibilités des médecins présents sur le GHT.
  • La garantie de prise en charge de l'activité 24h/24, 7J/7

C’est également si vous le souhaitez :

- la garantie d’une continuité de l'activité, avec extension à la permanence des soins (nuit et week-ends), sans avoir à changer d’interlocuteur, 

- la possibilité d’être accompagné par CTM pour la mise en place de tout projet de télémédecine de l’établissement ou du GHT.

CGTR possède une expérience confirmée des projets de coopérations territoriales entre différents acteurs publics/privés, piloté par des GHT ou par les instances régionales (ARS, GCS e-santé, GIP...) Ainsi, elle est le partenaire de grandes régions comme les Hauts-De-France, la Bourgogne-Franche-Comté ou encore les Antilles/Guyanne, pour la mutualisation des ressources (de moyens ou de médecins) sur l’ensemble des territoires concernés. 

A la pointe de l’innovation, la plateforme SITM permet la traçabilité de toute information relative à la prise en charge, conformément à la réglementation. Elle satisfait aux contraintes légales (identification forte, connexions sécurisées, hébergement de données de santé), et est l’interface unique des activités de télémédecine du groupe CTM, au delà même de la seule activité de téléradiologie.

Les flux normés que CTM Groupe est capable de mettre en place en routine permettent d’éviter bon nombre de doubles saisies : remplissage automatique du bon de demande, cotation de l’acte, retour du compte rendu directement dans le DPI ou le RIS de l’établissement. Le SITM est ainsi entièrement interopérable avec les SI de ses établissements clients. 

Enfin, faire le choix de passer par le réseau de médecins de CGTR, c’est bénéficier du plus vaste réseau de radiologues en France, capables de travailler en équipes de manière fluide et instantanée, avec des procédures de transmission et de partage de dossiers bien rodées, d’avis et de relectures confraternels, des pôles spécifiques pour chaque spécialité d’organe, qui peuvent même intervenir en réunion de concertation pluridisciplinaires si les établissement le souhaitent, ce qui permet de tirer parti de la surspécialisation de certains de nos médecins. C’est faire le choix de la Qualité médicale, en garantissant la continuité de son activité, tout en souplesse.

resah, national, télémédecine, téléradiologie, médecins, interopérable