Vous êtes dans : Accueil > Tribunes libres >

Les DNS en ligne de mire

Cédric Cartau , LUNDI 25 FéVRIER 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Huffington Postrelate dans un article[1 ]du 23 février dernier une vague d’attaques sans précédent sur les infrastructures de l’Internet et en particulier sur les serveurs DNS, qui représentent l’annuaire du réseau des réseaux.    

S’attaquer aux DNS, c’est l’équivalent d’une attaque sur l’AD d’une entreprise : le cœur de son SI, ce sans quoi rien d’autre ne fonctionne. Les attaques sont basées sur des détournements de flux à la mode « man in the middle » ; en gros, on veut nous chiper nos mots de passe, parce que, de toute manière, c’est toujours le but recherché.

Comme d’habitude, les « experts » accusent les mêmes pays vilains-pas-beaux : ce coup-ci c’est l’Iran. Il faut croire que les Russes et les Nord-Coréens sont encore en train de digérer les petits fours de Noël. C’est d’un ringard ce genre d’attaques : nous autres les Occidentaux, nous avons tout de même un peu plus de classe, on vend des matériels frelatés aux autres, c’est quand même d’un autre niveau. Sauf quand c’est Huawei qui nous renvoie la monnaie : là, bizarrement, on ne rit plus du tout.


[1] https://www.huffingtonpost.fr/2019/02/22/une-vague-dattaques-informatiques-inedite-en-cours-dans-le-monde-entier_a_23676257/