Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

La MiSS* nouvelle version est disponible ! (Communiqué)

APICEM, MERCREDI 27 MARS 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

À l’occasion du congrès FFMPS qui a eu lieu les 29 et 30 mars à Dijon, l’APICEM a présenté la nouvelle version de l’application de messagerie immédiate sécurisée en santé MISS*.

Quoi de neuf ?

application-de-messagerie-immédiate-securisee-en-santé_MISSL’APICEM, qui n’était pas le maître d’oeuvre de la première version de la MiSS a, lors de la réécriture « complète » de cette nouvelle version, ajouté de nouvelles fonctionnalités :

  • La possibilité d’échanger au sein d’une équipe de soins grâce à la discussion de groupe
  • Une interface graphique, plus claire et plus fonctionnelle
  • Une installation simplifiée
  • Une version sur poste de bureau est également proposée (Version Mac disponible, Windows en cours de développement).

Pourquoi sécuriser ?

Les données relatives à la santé physique ou mentale d’une personne ou aux soins qui lui sont prodigués ne sont pas des informations personnelles anodines. Les dispositions réglementaires qui concernent l’échange de ces données de santé entre professionnels sont encadrées par plusieurs textes de loi ****.

Tout comme les boîtes mail classiques, les messageries instantanées, comme le SMS, WhatsApp ou encore Messenger ne sont pas des solutions sécurisées destinées à l’usage des professionnels de santé. Donc celles et ceux qui les utilisent s’exposent à de gros risques et à des amendes sévères en cas de divulgation des données.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.miss-sante.fr 


* Le projet MiSS® est à l’initiative de l’URPS Médecins Hauts-de-France en partenariat avec les URPS Infirmiers, Kinésithérapeutes et Pharmaciens Hauts-de-France.

** Tout échange nominatif sur le cas d’un patient nécessite que celui-ci en soit informé et qu’il ne s’y soit pas opposé.

*** Le service MiSS® est gratuit pour les utilisateurs disposant d’une adresse personnelle nominative APICRYPT® et hors tarifs spéciaux (sur devis pour les établissements de soins et EHPAD).

**** Références : Code civil : Article 9 / Code pénal : Articles 226-16 et 226-13 / Code de la santé publique : Article L1110-4 / CNIL : Loi du 6 janvier 1978 / Code de la déontologie médicale / Article R.4127-4 du CSP / Article R.4127-72 du CSP / Article 73 R.4127-73 du CSP