Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Daniel Sibony, un philosophe aux 9èmes journées des adhérents du SIB

Deauville, Pierre Derrouch, , VENDREDI 12 AVRIL 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Daniel Sibony, écrivain, psychanalyste et philosophe, était l’invité ex-santédes 9èmes journées des adhérents du SIB. Il est venu parler du temps, du temps à soi qu’il convient de savoir préserver dans son exercice professionnel, pour plus d’efficience.

Daniel_Sibony
© Sandrine Boyer-Engel

Parce qu’il est bon parfois de prendre un peu de recul pour échapper un moment aux vicissitudes de la vie hospitalière, le SIB se fait fort à chacune de ses journées d’adhérents de donner la parole à une personnalité extrahospitalière. Les professionnels de santé, souvent, doivent agir vite mais les personnels hospitaliers dans leur ensemble sont eux-aussi soumis à de nombreuses contraintes temporelles. Or, est venu rappelé Daniel Sibony, gare à ne pas se laisser happer par ce temps qui file, car dit-il, pour être efficient, il ne s’agit pas seulement d’être efficace en préservant au mieux les ressources, il faut aussi être soi-même. « Il faut laisser aux personnels le temps de s’accomplir, de vivre leur « génie » propre », lance le philosophe pour qui le savoir-faire et l’inspiration doivent être consubstantielles d’un acte de qualité.  Reste que ce temps propre se heurte à celui de l’autre, pouvant alors générer des « grincements » entre le temps de chacun, malentendus et frustrations qui - elles -  vont dégrader l’efficience. Il faut également composer avec les « grilles » et codes des interlocuteurs. Pas simple. Daniel Sibony en appelle à prendre le temps de partager, d’échanger pour que chacun puisse s’exprimer, déplorant qu’en ces temps numériques ces espaces soient trop souvent sacrifiés.  Prendre le temps est loin d’être une sinécure… En tout cas, à Deauville, les 9èmesjournées du SIB ont donné une bonne occasion aux adhérents du SIB et leurs partenaires de consacrer davantage de temps à ces échanges.  

sib