Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Reconnaissance vocale : après les médecins, les infirmières (Communiqué)

Paris, Nuance, MARDI 16 AVRIL 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les projets Dragon Medical Direct se multiplient en France. Les directions d’établissements, en constante recherche d’efficience, envisagent de nouveaux usages. Après les médecins, elles visent à présent le personnel infirmier. Ce mouvement vers une généralisation de la reconnaissance vocale à l’ensemble des professionnels de santé devrait permettre aux établissements d’améliorer encore leur performance organisationnelle au profit d’une plus grande satisfaction des patients.

Reconaissance_Vocale_nuance

Avec aujourd’hui plus de 15 000 utilisateurs hospitaliers de Dragon Medical Direct, Nuance confirme la pertinence de son offre pour les établissements de santé, publics comme privés. Les résultats obtenus par les structures de soins démontrent la valeur de l’usage par les médecins de la reconnaissance vocale Dragon Medical Direct. Ainsi, aux Hospices civils de Lyon, le délai moyen entre la cotation et la diffusion du compte rendu est passé de 4 jours à 15 minutes. Au CHR d’Orléans, le délai de production et d’envoi des lettres de liaison en sortie d’hospitalisation a été réduit de 73 %. Autre exemple, au Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, qui utilise la reconnaissance vocale Nuance depuis désormais trois ans, on compte 85 % de lettres de liaison à J-0.

Les bons résultats obtenus par les établissements qui ont équipé leurs médecins pourraient encore être amplifiés si les infirmières bénéficiaient également de la reconnaissance vocale Nuance. Par exemple, au Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, les infirmières de triage aux urgences, qui sont très challengées sur le temps, utilisent la reconnaissance vocale de Nuance. Cette technologie contribueà optimiser le temps de passage des patients aux urgences.

Les exigences de qualité ne s’arrêtent pas aux médecins

Ledossier de soins n’échappe pas aux exigences de qualité. Il est en effet un élément essentiel à la bonne coordination des soins et à la qualité de la prise en charge. Or 62 % des infirmières rencontrent des difficultés avec la saisie des informations patients dans les dossiers informatisés. Et le temps moyen consacré à ces tâches est de 3 heures par jour. Elles sont souvent obligées de décaler dans le temps la saisie des informations médicales du fait de leur rythme de travail. Disposant de supports mobiles en nombre insuffisant, 64 % des infirmières remplissent les dossiers de soins lorsqu’elles ont un moment durant leur journée de travail. L’usage de la reconnaissance vocale soulagerait cette profession souvent sous pression et permettrait de dégager du temps pour le soin.

Pour une approche globale de la performance organisationnelle

L’amélioration de la performance organisationnelle permise par les outils numériques doit désormais se construire de manière globale au sein des établissements, et non pas exclusivement à l’échelle d’une population ou pour un service donné. De nouveaux usages se développent et, pour accompagner les établissements dans leur projet à large échelle, Nuance a développé le programme « Customer Success Service ». Ce service aide les utilisateurs à exploiter tout le potentiel de la reconnaissance vocale. L’analyse des données d’usage permet notamment d’identifier des pistes d’optimisation pour accélérer le retour sur investissement de Dragon Medical Direct.

Posez vos questions aux experts Nuance sur le stand O62 de la Paris Healthcare Week du 21 au 23 mai prochains.

médecins, medical, reconnaissance vocale, dragon medical, nuance healthcare, hospitalier