Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Kiwi Backup pour une sauvegarde dans les règles

DSIH, Propos recueillis par Pierre Derrouch, MARDI 16 AVRIL 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Éditeur de solutions de sauvegarde de données depuis 2003, Kiwi Backup a lancé Kiwi Santé en février 2018. Cette offre qui a su séduire les acteurs de santé les aide à se mettre en conformité avec le RGPD. Entretien avec Sébastien Heitzmann, gérant et directeur technique de Kiwi Backup.

La loi RGPD entrée en application le 25 mai 2018 oblige les entreprises à disposer d’une solution de sauvegarde de leurs données de santé. Comment les acteurs de la santé avancent-ils dans la mise en œuvre de cette obligation ? Que leur proposez-vous pour se mettre en conformité ?

Sebastien_HeitzmannLes professionnels de santé avancent sur le sujet, même si la sécurité des informations n’est pas leur métier. Ils s’appuient de plus en plus sur des professionnels IT pour se mettre en conformité avec le RGPD. La campagne de contrôle récemment engagée par la Cnil auprès des médecins commence à porter ses fruits en termes de sensibilisation de ces derniers.
Nous leur expliquons la réglementation et l’importance de la sauvegarde, conformément au RGPD. Nous avons conçu des webinars à cet effet et, bien sûr, nous leur rappelons que nous disposons avec Kiwi Santé d’une solution de sauvegarde des données de santé conforme au RGPD.

Vous avez lancé cette offre en février 2018 sur le marché. Un an après, où en êtes-vous de son déploiement ?

Les ventes ont été deux fois plus importantes que prévu. Notre solution plaît aux professionnels tant par sa performance technique que par sa simplicité d’utilisation. Le volume de données stockées augmente tous les mois.

Vous avez entrepris une démarche de certification HDS. En quoi est-il important pour Kiwi Backup d’obtenir ce label ?

Notre offre Kiwi Santé est actuellement hébergée chez OVH, dans le cadre de l’offre OVH Healthcare agréée HDS. À compter de novembre 2019, conformément à la nouvelle réglementation, OVH disposera non plus d’un agrément mais d’une certification. Ce nouveau régime impose désormais aux infogéreurs de plateformes de sauvegarde d’être également certifiés HDS.

À quelques semaines du Salon HIT, pourriez-vous nous dévoiler les nouveautés que vous y présenterez ?

Nous avons mis à profit la démarche de certification en cours pour renforcer certains points de notre offre comme l’authentification U2F, la nouvelle norme Universal Second Factorpermettant de s’authentifier avec une clef USB et un login/mot de passe. Elle va être mise en place sur la partie administration de notre système.
Un audit détaillé des restaurations a également été ajouté, avec le nom des fichiers restaurés, la date, l’heure et l’auteur de la restauration. Ce qui permet de répondre à des obligations d’auditabilité des opérations réalisées sur la plateforme.
Nous présenterons aussi une nouvelle interface d’administration qui bénéficie de quelques retouches graphiques.
Enfin, nous ferons état de l’évolution contractuelle de notre offre, avec l’extension de l’historique de la sauvegarde à un an, conformément aux exigences de la Cnil.

Plus d'informations : https://www.sante.kiwi-backup.com | INFO@KIWI-BACKUP.COM 

RGPD, données de santé, cnil