Vous êtes dans : Accueil > Actualités > >

Les bonnes statistiques de l'industrie européenne du logiciel

DSIH, LUNDI 12 NOVEMBRE 2012 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le classement européen des éditeurs de logiciels, que présente chaque année Truffle Capital, vient de paraître dans sa version 2011.

Il confirme la bonne santé du secteur, dans un contexte économique morose, et le place parmi les plus dynamiques en termes de chiffre d'affaire, et d'emploi en R&D notamment. Ainsi, le CA cumulé des 100 premiers éditeurs continentaux est en hausse de 20% à 37 milliards d'€, l'allemand SAP, 1er de la liste, représentant à lui seul 14 milliards. Son dauphin est français, il s'agit de Dassault Systèmes, à 1,8 milliards. Si cet indicateur de croissance a connu un creux dans les années 2007-2009, il montre une hausse sensible depuis. Placé à la 14ème place, le premier éditeur européen de solutions de santé, en chiffre d'affaire, est aussi français, Cegedim.

Mais c'est dans la R&D que les chiffres sont les plus significatifs de la bonne santé du secteur logiciel. En une année, les investissements ont bondi de 28% et les emplois qualifiés sont 7% plus nombreux. Quelques 60 000 personnes ont été ainsi recensées à la fin 2011. L’Allemagne se taille la plus grosse part du gâteau avec 36% des employés européens en R&D, suivie de la France avec 15%.

Les prévisions semblent optimistes, les tendances annoncées par les spécialistes continentaux s'appuyant notamment sur le développement du cloud, de la business intelligence, mais aussi sur les besoins en vogue des clients comme l'ergonomie, ou l'adaptabilité aux métiers en général, la mobilité, voire les réseaux sociaux.

Reste à savoir si ce classement, basé sur la mise à disposition volontaire des données économiques de chacun, est vraiment représentatif de l'ensemble des éditeurs.

PC/DSIH

logiciel, logiciels, dim, sap, r&d