Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Sécurité >

Alarmisme ? Non, pragmatisme !

DSIH, VENDREDI 07 DéCEMBRE 2012 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Congrès National de la Sécurité des Systèmes d'Information de Santé du Mans, édition 2012, a vu se succéder Experts, DSI, RSSI, Médecins, Industriels, Institutionnels au pupitre durant un marathon de 24 heures de conférences et d'échanges brillamment animés par Dominique LEHALLE, Journaliste eSanté.

Vincent Trely
A l'heure du tout numérique, des objets communicants, des réseaux mondiaux interconnectés, les nouvelles menaces ont été largement évoquées, voire démontrées en direct. Le concept de Cloud Computing a fait l'objet de nombreux débats, tout comme les usages des référentiels produits par les différents acteurs actifs de l'écosystème numérique de santé.
Les outils (reconnaissance faciale, traçabilité des actions réalisées sur le SI, surveillance proactive des infrastructures et remontées d'alertes…) et les méthodes de coopérations interprofessionnelles pour les déployer dans le consensus et le respect des réalités métiers de chacun sont 2 sujets qui ont donné lieu à des présentations de grande qualité et à des échanges productifs et parfois sans concession.

Interrogé par la chaîne de télévision LE MANS TV au soir du premier jour du Congrès, Vincent TRELY, Président de l'APSSIS et organisateur du Congrès, rappelle que les dangers sont présents mais aussi que l'essor des nouvelles technologies est avant tout un bien pour la santé publique et pour le patient. Les évolutions technologiques vont vite, parfois trop pour être parfaitement maîtrisées tout de suite, mais l'irréversibilité de leur essor ainsi que les bienfaits de leurs usages sont indéniables. L'enjeu n'est donc pas de freiner, ni d'inquiéter, mais d'éduquer.

La démarche sécuritaire ne doit ni être bloquante, ni naïve : c'est une prise de conscience des possibilités offertes par les outils que nous utilisons mais également se former sur la dimension des risques (mineurs ou majeurs) qu'ils génèrent, pour savoir et ainsi pouvoir décider de la meilleure manière de couvrir le risque, de le surveiller ou de l'accepter.

Michel PUECH, Philosophe, Maître de Conférence à la Sorbonne, lors de son intervention inaugurale, a rappelé que nos enfants ont plus de risques à monter dans nos voitures qu'à disposer d'un compte facebook ! C'est une évidence que seule "l'éducation numérique" peut permettre de rendre audible à chacun.

http://www.dailymotion.com/video/xvnn5x_la-securite-des-systemes-de-sante-le-mans_tech#.UMHFLIP8KUI

M.V. DSIH

sécurité, lehalle, national, pra, rssi, dsi, médecins, congrès national, motion, vincent trely, numérique