Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Equipements >

Le Groupe Hospitalier Saint Vincent met en place un « Cloud privé »

DSIH, LUNDI 17 OCTOBRE 2011 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Groupe Hospitalier Saint Vincent renforce la protection de son système de stockage de données. Son système d’information se compose principalement d’un volet administratif basé sur les outils SAP (comptabilité, gestion des achats et des stocks) et Cerner (admission, facturation patient) et d’un volet médical principalement basé sur l’outil de dossier patient Orbis.

Pour répondre à la mise en place d’un Plan de Continuité d’Activité, rendu possible grâce à la virtualisation de l’ensemble de ses serveurs et de son stockage, GHST va déployer les deux solutions développées par NetApp. Il s’agit premièrement de la solution Métrocluster comprenant VMWare Vsphere 4.1 (accès aux volumes VMFS en iSCSI), du Cluster Oracle (accès aux volumes en Fiber Channel), de MS Exchange 2003 (volumes RAW en iSCSI). Les fichiers bureautiques des utilisateurs sont accessibles via les fonctions de NAS sur l’un des nœuds du Métrocluster. Le deuxième axe du déploiement est l’arrivée du système NetApp FAS2020 pour la sauvegarde.
« La solution NetApp a été retenue suite à une consultation et à une analyse très précise des forces et faiblesses des solutions qui nous ont été présentées. NetApp a été la seule solution permettant la mise en place d’une solution de PCA dans le budget imparti, indique Vincent Brunetta, DSIO du Groupe Hospitalier Saint Vincent. La flexibilité et l’efficacité des technologies NetApp nous font gagner un temps précieux, nous sommes désormais capables de sauvegarder nos données en seulement 50 minutes, au lieu de 12 heures auparavant ».

hospitalier, orbis, cloud, cloud privé, patient, dossier patient, sap, admission, cerner