Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

Filière télémédecine : le temps de la mise en oeuvre d’expérimentations à large échelle

DSIH, SAMEDI 26 OCTOBRE 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Suite à la publication du livre blanc « Modèles économiques pour le télésuivi des maladies chroniques », qui a reçu un accueil chaleureux aussi bien au niveau des professionnels du secteur que des pouvoirs publics, les industriels du numérique et des technologies médicales se félicitent de l’impulsion politique forte qui a été donnée au développement de la filière télémédecine au cours des derniers mois.

 

 

Télémédecine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le début de l’année 2013, le secteur a en effet été mis en avant comme filière émergente stratégique pour la France, à travers notamment les prises de position ministérielles sur la Stratégie nationale de santé, le Contrat de filière Industries et Technologies de santé, ainsi que l’annonce des nouveaux Plans industriels Hôpital Numérique et Dispositifs médicaux et Nouveaux équipements de santé qui comprennent la dimension e-santé.

 

Dans ce contexte favorable, les industriels souhaitent rappeler ici tout l’intérêt qu’il y aurait d’aller plus loin dans les expérimentations à plus grande échelle des solutions de télémédecine, dans le droit fil de la recommandation du livre blanc précité concernant le déploiement de « démonstrateurs d’usage » en vie réelle mettant en oeuvre de nouvelles organisations de soins, de nouveaux modes de financement ainsi que des méthodologies d’évaluation multidimensionnelles.

 

« Pour dynamiser le développement de la filière numérique et santé, le déploiement encadré des solutions de télémédecine doit permettre de préfigurer au mieux les conditions d’un financement pérenne portant sur les différents axes de prise en charge : dispositifs et prestations techniques associées, prestations de télésurveillance médicales et paramédicales associées ou non à des téléconsultations » déclare Christian Nibourel, Président du Comité Santé de Syntec Numérique et Pilote du Plan Industriel Hôpital Numérique.

 

« Il s’agit de mettre l’accent sur les expérimentations portant sur la prise en charge des maladies chroniques, qui représentent un enjeu majeur pour l’ensemble des différentes parties prenantes patients, système de soins, société, industrie – et d’avoir l’ambition de déployer des solutions innovantes de télésuivi sur des populations de taille significative » ajoute Jean-Bernard Schroeder, Directeur des Affaires Industrielles du SNITEM.

 

Dans le cadre de ces expérimentations, et afin de permettre le déploiement le plus rapide et efficient de celles-ci, les industriels recommandent de privilégier l’accompagnement de projets champions.

« Nous avons recensé, au cours des derniers mois, une liste de projets ayant atteint un stade de maturité significatif, caractérisé par certains critères : une première démonstration d’efficacité clinique et/ou économique, des déploiements effectifs en France sur des centaines de patients, des homologations réglementaires obtenues, des modèles de déploiement prêts à être proposés aux pouvoirs publics sur les volets organisationnels, financiers et d’évaluation. » précise Pierre Leurent, Président du groupe Télémédecine de Syntec Numérique et référent industriel de la Mesure n°33 du CSIS-CSF.

 

Grâce à ces expérimentations, ces projets pourraient bénéficier d’un premier marché encadré pour leurs solutions sur le territoire national, ceci permettant ensuite de faire reconnaître cette excellence française à l’international.

 

Les industriels soulignent par ailleurs l’importance d’instaurer un guichet unique de référence pour les porteurs de projets au niveau administratif compte tenu de la multiplicité actuelle des interlocuteurs concernés au niveau des pouvoirs publics.

 

C’est dans ce contexte que les industriels attendent beaucoup de l’article 29 du PLFSS 2014, qui prévoit la mise en oeuvre d’expérimentations de financement d’actes de télémédecine notamment pour les activités de télésurveillance et de téléconsultations en ambulatoire, en espérant que les orientations qui seront prises intégreront les besoins qu’ils ont exprimés.

 

Syntec Numérique

Avec près de 1200 entreprises adhérentes représentant les principaux acteurs et métiers des industries numériques, Syntec Numérique est la Chambre Professionnelle des entreprises de services du numérique, des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies. A ce titre il est le porte-parole et acteur majeur de l’industrie numérique auprès de différents organismes institutionnels et des pouvoirs publics Français et Européen. La création du Comité Santé, courant 2007, témoigne de la volonté de Syntec Numérique de participer activement au nécessaire effort de rattrapage et d’adaptation à l’ère numérique du secteur Santé considéré comme stratégique (Etats généraux de l’Industrie). Le Comité est présidé aujourd’hui par Christian Nibourel. Présidé depuis juin 2010 par Guy Mamou-Mani, Syntec Numérique contribue au développement des technologies de l’information et de leurs usages, assure la promotion des entreprises des logiciels & services, et la défense des intérêts professionnels. www.syntec-numerique.fr Contact : Anne-Julie Ligneau 01 44 30 93 00 (ajligneau@syntec-numerique.fr)

 

Contacts presse Agence Wellcom

Leslie Gallaire / Elise Plat

Tél : 01 46 34 60 60

Email : lga@wellcom.fr / ep@wellcom.fr

 

A propos du SNITEM

Créé en 1987, le Syndicat National de l'Industrie des Technologies Médicales (SNITEM) rassemble les acteurs de l’industrie des technologies et dispositifs médicaux y compris les NTIC impliquées dans la Santé. Il fédère quelque 350 entreprises françaises ou internationales dont la plupart ont la taille de PME ou d’ETI. Le SNITEM est ainsi la première organisation en France représentant les entreprises de ce secteur d'activité et l'interlocuteur privilégié et référent des Pouvoirs Publics. www.snitem.fr

 

Contact presse Agence PrPa

Guillaume de Chamisso

Tél:01 46 99 69 69 

Mob : 06 28 79 00 61

Email : guillaume.dechamisso@prpa.fr

numérique, télémédecine, syntec, snitem, syntec numérique, national, logiciel, télésurveillance, dispositifs médicaux, dim, logiciels

'