Vous êtes dans : Accueil > Actualités > >

Des bracelets d'identification adaptés aux contraintes hospitalières

DSIH, JEUDI 31 OCTOBRE 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

L'acquisition de solutions d'amélioration de l'identitovigilance revêt une importance grandissante pour les établissements de santé. Ils peuvent aujourd'hui s'appuyer sur un panel d'offres de bracelets d'identification complètes et de qualité, dont nous vous proposons deux exemples, qui répondent aux contraintes d'hygiène et de résistance aux pratiques soignantes.

 

 

Identitovigilance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les problématiques d'identitovigilance sont très prégnantes aujourd'hui, pour les établissements de santé. Ils ont désormais besoin d'outils permettant, à chaque étape de l'hospitalisation, d'identifier leurs patients même lorsque ceux-ci sont inconscients ou désorientés. Le bracelet d'identification est le moyen le plus sûr pour satisfaire à cette contrainte. Parmi les fournisseurs de ce type de matériel, Laserband et Sato proposent des dispositifs haut de gamme et particulièrement adaptés aux multiples situations rencontrées lors du parcours du patient.

 

Confort du patient et respect des procédures d'hygiène

 

Laserband fabrique des bracelets ergonomiques, hypoallergéniques, et sans latex. Pour les patents à forte sensibilité cutanée, comme les bébés ou les personnes âgées, des protecteurs spécifiques sont ajoutés au matériau. Conçus sans fermoir plastique, ils répondent aux procédures d'hygiène, sont garantis sans contamination lors du passage du patient au bloc opératoire ou lors des soins pratiqués en chambre, et sont conformes au manuel de certification HAS 2010. Ils résistent, de plus, aux solutions hydro-alcooliques et à la Bétadine. Les codes-barres comportant l'identité patient peuvent être générés en ligne et retranscrits sur un fichier PDF imprimable.

 

Des solutions d'impression de codes-barres certifiées

 

Chez Sato, les bracelets d'identification ont reçu la certification européenne du Hohenstein Institut de Bönnigheim. Ils répondent ainsi à des critères de qualité optimale, tout en préservant le confort du patient. Antimicrobiens et sans latex eux aussi, les codes-barres qu'ils contiennent sont imprimables sur le lieu de soin grâce à une imprimante spécialisée. Le système propose également un suivi des marqueurs RFID. Sato permet l’étiquetage du patient depuis son entrée dans l'établissement jusqu'à sa sortie, en passant par les examens de laboratoire, d'ana-path, ou pour l'administration de médicaments notamment.

établissements de santé, pra, patient