Vous êtes dans : Accueil > Actualités > >

La balade sur Internet des données des Urgences d’une quarantaine de Centres Hospitaliers français !

DSIH, SAMEDI 02 NOVEMBRE 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le site d’information spécialisé Data Security Breach nous informe qu’une quarantaine de Centres Hospitaliers français n’est pas passée loin d’une petite catastrophe. Dans un article intitulé « Fuite de données concernant une quarantaine de Centres Hospitaliers français »*, il est expliqué comment un fichier contenant l’ensemble des éléments permettant d’accéder aux bases de données recensant les patients reçus aux Urgences a circulé sur le WEB.

 

 

L’origine de la diffusion repose sur un fichier Excel, contenant la liste des Centres Hospitaliers, les adresses des serveurs de données et les informations d’accès, le tout ayant été indexé par les moteurs de recherche, dont Google.

Le CERT A (Centre d’Expertise gouvernemental de Réponse et de Traitement des Attaques informatiques), alerté, a pris les choses en mains et effectué le travail de nettoyage ! On l’en remercie.

La CNIL recommande la plus grande prudence concernant la manipulation et le stockage numériques des données de santé** et l’on peut se poser la question de savoir s’il est bien raisonnable de stocker des listes d’identifiants, mots de passe et adresses IP associés sur des fichiers Excel non chiffrés.

 

Le système de santé est « le plus vaste système d’information professionnel » explique Vincent TRELY, Président de l’APSSIS***. « Il implique des professionnels de santé, des médecins, des industriels, des éditeurs, des informaticiens et l’objectif est d’y intégrer les patients (on parle de e-patients), soit un système d’information de près de 65 millions d’utilisateurs potentiels ! Sa gouvernance n’est pas simple et les usages des technologies numériques progressent très rapidement, certainement plus vite que les principes de sécurisation et de robustesse nécessaires. »

Depuis début 2012, les « affaires » de présence de données médicales personnelles sur Internet se multiplient et inquiètent les spécialistes. Vincent TRELY prône la « mise en œuvre accélérée des bonnes pratiques promues par les Instances (Ministère, DGOS, ASIP Santé) et un effort conséquent d’information et de formation des professionnels de l’écosystème ». Le Congrès National de la Sécurité des SI de Santé, qui se tiendra au Mans du 1er au 3 avril 2014, ne manquera pas d’aborder cette actualité.

 

 

* http://www.datasecuritybreach.fr/fuite-de-donnees-concernant-une-quarantaine-de-centres-hospitaliers-francais/

 ** http://www.cnil.fr/documentation/fiches-pratiques/fiche/article/un-imperatif-la-securite/

*** www.apssis.com

urgences, hospitaliers, data, cnil, pra, apssis, vincent trely, national