Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

Les français plébiscitent la e-santé et le DMP

DSIH, MARDI 12 NOVEMBRE 2013 Soyez le premier à réagir1 réactions

La majorité des français semble prête à faire confiance aux outils numériques connectés pour la gestion partagée de leurs données de santé, ainsi que pour leur participation active au fonctionnement de leur DMP. C'est ce que nous confirme le nouveau baromètre BVA-Sytntec Numérique sur ce thème.

 

 

Le Syntec Numérique, syndicat professionnel des entreprises de services du numérique (ESN), des éditeurs de logiciels et des sociétés de Conseil en Technologies, a réalisé un nouveau baromètre, en collaboration avec BVA, pour connaître les pratiques et les attentes des français pour la e-santé.

 

Communiquer avec les soignants par e-mail ou SMS

Cette enquête, réalisée les 3 et 4 octobre 2013 auprès d'un échantillon de 1021 personnes représentatives de la population française âgée de 15 ans et plus, montre que plus de 75% d'entre eux souhaiteraient échanger régulièrement avec leur médecin traitant par e-mail ou SMS, pour évoquer des problèmes de santé bénins ne nécessitant pas de consultation. S'agissant de pathologies plus graves, comme les maladies chroniques, ils sont 83% à vouloir utiliser ce moyen de communication pour entrer en contact avec l'équipe soignante, 82% pour le suivi post-opératoire.

 

Une participation active à la gestion de leur DMP

Cette étude nous apprend également que les français ont en majorité intégré le principe et les fonctionnalités du Dossier Médical Personnel (DMP). Les résultats concernant leur adhésion à cet outil sont en hausse de 11 points, par rapport aux consultations similaires effectuées 3 ans auparavant, à 85%. Ils semblent aussi vouloir s'y impliquer, puisque 92% se déclarent prêts à alimenter leur DMP, et que 62% de l'échantillon est favorable à y intégrer l’ensemble des examens et des comptes-rendus de consultations auxquels ils ont été soumis.

 

Pour Bruno Vanryb, Président du Collège des Éditeurs de Syntec Numérique, cette enquête confirme que la e-santé, à l’instar des usages numériques en général,  a pénétré le quotidien de la majorité des français, qui apprécient le confort apporté par le partage de leurs données personnelles dans le cloud. Il y voit un signe d'encouragement, pour les tutelles, au déploiement généralisé du DMP à brève échéance.

syntec, e santé, medical, numérique, dmp, baromètre, données de santé, syntec numérique


1 réaction(s) à l'article Les français plébiscitent la e-santé et le DMP

#2

plébiscite digne des républiques bananières et consensus a faire rêver Mr. Hollande.
ce n est pas surprenant car qui commandite le sondage?
BEMOL
comment se fait il que avec une telle adhésion à cet outil il n y a que 390000 DMP CREES DONT LA MOITIE VIDES ET L AUTRE CREE PAR LES ADMINISTRATIFS DES HOPITAUX ET NE CONTENANT QUE 1 OU 2 INFOS.
ET CE EN 3 ANS , ET L ANNEE EN COURS FAIT MOINS BIEN QUE LES AUTRES ANNEES.
SUREMENT DE LA FAUTE DE CES VILAINS DOCTEURS DE VILLE.
ET PUIS METTRE PELE MELE TS LES EXAMENS MEDICAUX, NE SERAIT PAS CHRONOPHAGE ET IN UTILISABLE PAR UN MEDECIN TRAITANT QUI NE DISPOSE EN MOYENNE QUE 14 MN PAR CONSULTATION.
BREF ENCORE UNE OPERATION DE PUB
D SOLARET


Message posté par leinade2003 (Déconnecté) le lundi 18 novembre 2013 à 08:16:34 en réponse au message n°#1 REPONDRE