Vous êtes dans : Accueil > Actualités > >

Etats-Unis : le coût de l’hospitalisation en open data

DSIH, MARDI 12 NOVEMBRE 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les Etats-Unis ont maintenant trois ans de recul en matière d’open data en santé. Ce qui a permis à de nombreux acteurs de commencer à travailler sur la visualisation des données, autrement dit leur accessibilité à tout un chacun.

 

 

Health Data Initiative

Sous l’impulsion de la Health Data Initiative, lancée par le secrétariat d’Etat à la Santé avec l’Institute of Medicine (IOM, connu pour son célèbre rapport « To err is human »), un partenariat public-privé (Health Data Consortium) regroupe maintenant une vingtaine d’organisations qui facilitent le développement et l’utilisation de l’open data en santé.


La Fondation Robert Wood Johnson (RWJF) compte parmi les plus actives de ses membres et offre un portail remarquable d’effort pédagogique (1).


On y trouve par exemple une comparaison du coût par jour par patient d’une hospitalisation, Etat par Etat, qui stigmatise un écart de 1 à 3. Autour d’une dépense moyenne évaluée à 1960 dollars pour l’ensemble des Etats-Unis, l’indicateur atteint 2967 dollars pour l’Oregon alors qu’il ne s’élève qu’à 1096 dollars dans le Wyoming. Le benchmarking est disponible à la fois sous forme de tableau ou de carte (illustrations ci-contre); la carte, interactive, permettant également de mesurer l’évolution en dix ans. De nombreux autres exemples sont aussi édifiants, à l’instar de l’analyse des hospitalisations évitables.


Ce type d’initiative est d’autant plus essentiel que le portail officiel (2), qui réunit maintenant près de 1000 jeux de données se contente de le mettre à disposition sous format .csv et autres .xls.


Le secrétariat d’Etat à la Santé a annoncé fin octobre une nouvelle étape dans sa politique d’ouverture et a proposé une concertation autour d’une feuille de route stratégique. Objectif principal : faire de la plate-forme gouvernementale un support fiable et utile de données pertinentes.


La – jeune – histoire de l’open data de santé aux Etats-Unis ne nous dit pas encore si ces efforts de transparence ont déjà servi à orienter ou réorienter la décision…

D.L.

(1)    http://www.rwjf.org/en/research-publications/research-features/rwjf-datahub.html

(2)    http://www.healthdata.gov/dataset/search

data, open data, health