Vous êtes dans : Accueil > Actualités > >

Fusion réussie des systèmes d'information hospitaliers au CHU de la Réunion (Communiqué)

DSIH, MARDI 04 FéVRIER 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le CHU de la Réunion est né le 29 février 2012 de la fusion du Groupe Hospitalier Sud Réunion et du Centre Hospitalier Félix Guyon, tous les deux équipés du DPI M-CrossWay de McKesson. Du point de vue informatique, le rapprochement n’était pas envisageable sans la mise en place préalable d’un SIH unique, qui devait passer par la fusion des SIH existants. Le challenge présentait pourtant des difficultés majeures: contrainte de délais forte et impact utilisateurs à minimiser. 

 

Après la phase préparatoire (mise en place d’un serveur d’identités commun et suppression des doublons d’identité - environ 40% des cas sur une volumétrie de plus d’1 million d’identités !), l’étape suivante concernait la fusion des DPI M-CrossWay, et l’enjeu était de taille ! Il était indispensable d’éviter toute régression fonctionnelle et l’indisponibilité du SIH lors de l’opération.

 

Une organisation multi partite a été instaurée, rassemblant les acteurs autour d’un pilotage commun. Côté CHU, le projet a dynamisé la coopération des équipes sud et nord, avec la fusion progressive des services informatiques et un investissement fort de la Direction Générale. De même, McKesson a déployé tous les moyens nécessaires à la fois pour renforcer ses équipes sur le terrain et pour fournir à temps des livrables spécifiques. Le chantier a notamment nécessité la création d’outils d’analyse et de migration, la refonte du fichier « Structures » et la renumérotation des UF historiques.

 

En février 2012, l’opération « big bang » fut le fruit des efforts concentrés sur la fusion pendant près de 2 ans. Le dossier patient unique M-CrossWay a rapidement conquis les utilisateurs. Il a été très apprécié des équipes soignantes pour avoir répondu à plusieurs attentes fortes. L’historique de la prise en charge des patients est aujourd’hui à leur disposition concernant l’ensemble des séjours, qu’ils aient eu lieu au sud ou au nord. Il en va de même pour l’accès aux résultats d’imagerie et de laboratoire. Cela apporte une transparence accrue et favorise la coopération entre les professionnels – garant d’une prise en charge médicale de qualité pour les patients.

 

Mais l’opération ne s’arrête pas là. Le prochain jalon sera la fusion des bases de la solution UrQual pour la gestion des urgences, déployée au nord et au sud, ainsi que son intégration au dossier patient M-CrossWay.

 

sih, crossway, m crossway, mckesson, chu, dpi, patient, dossier patient, hospitaliers, hospitalier, production