Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Compétence >

L'ISIS change de catégorie

DSIH, LUNDI 10 FéVRIER 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les étudiants intégrant l'ISIS sont quasiment assurés de trouver un emploi rapidement à leur sortie, grâce notamment à l'adaptation des contenus de formation aux besoins des industriels. Fort de ce succès, cette école lance, à la rentrée 2014, un cursus de formation d'ingénieur en cinq ans.


L'école d'Ingénieurs Informatique et Systèmes d'Information pour la Santé (ISIS), créée en 2006 sur le campus universitaire de Castres (81), poursuit son développement, dans un contexte de fort engouement des étudiants vers les filières de la TIC santé.

 

Un nouveau cursus de formation en cinq ans

Depuis qu'elle est devenue partenaire de l'Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse, cette école voit plus grand et proposera à ses étudiants un cursus de formation d'ingénieur en cinq ans. En pratique, dès la rentrée 2014, une première année post-bac sera organisée, identique au tronc commun dispensé par l'INSA, la deuxième année estampillée "santé" préparant à la spécialisation "informatique pour la santé" enseignée en trois ans. L'ISIS mettra ainsi progressivement à l'épreuve ses capacités d'accueil, et atteindre l'objectif de 50 ingénieurs formés par an.

 

Adapter les contenus de formation avec les besoins du terrain

L'ISIS est bien impliquée dans le paysage industriel du secteur. Ladepeche.fr rapporte notamment qu'une délégation de décideurs industriels de la TIC santé avait été reçue récemment au sein de l'école, pour une réunion informelle en vue d'adapter les contenus de formation à la réalité du terrain. C'est ainsi que le big data et la sécurité des données devraient, à terme, faire l'objet de cours plus poussés. Cette volonté de faire évoluer les enseignements en cohérence avec les besoins semble porter ses fruits, puisque la totalité des ingénieurs de l'ISIS décrochent un emploi dans les trois mois suivant leur diplôme.

B.B 

 

 


formation, tic


VIDAL