Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Google Glass investit le champ médical

Bruno Benque, LUNDI 24 MARS 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les Google Glass connaissent un essor exponentiel et les applications médicales commencent à apparaître. Voici deux exemples d'utilisation de ce concept, en imagerie interventionnelle ainsi qu'en service d'urgences.

Des lunettes capables de recevoir et de retransmettre des images médicales

La pratique de l’imagerie interventionnelle nécessite souvent de pouvoir, en cours d’intervention, consulter des images de référence ayant été réalisées en amont, sur des écrans dédiés. Il existe aujourd’hui, sous forme de prototype, un système Google Glass, intégrant un terminal électronique, capable de recevoir et de retransmettre des images médicales sous forme Head-up Display (HUD). Cette technologie est déjà appliquée à d’autres secteurs, notamment dans l’industrie automobile par la projection du compteur de vitesse sur le pare-brise par exemple.

Contrôler à la fois le geste opératoire et l’image de référence

Des expérimentations sont actuellement menées pour permettre à un opérateur de consulter, au cours d’une intervention, le scanner que sont patient a subi la veille, projeté sur la paroi intérieure de ses lunettes. Il est également possible d’y faire apparaître les images de scopie ou de graphie qu’il est en train d’acquérir, afin que cet opérateur puisse contrôler son geste ainsi que l’image radiologique de guidage sans avoir à tourner la tête.

Consulter les données du patient aux urgences

Aux Etats-Unis, un centre hospitalier universitaire de Boston a équipé les médecins de son service des urgences de Google Glass. Lors de la consultation d'un patient, les médecins accèdent instantanément à plusieurs informations relatives à son dossier médical en consultant, via les Google Glass, un QR code affiché sur le mur de la chambre du malade. Ce processus n'entrave en rien la sécurité des données du patient, qui se trouvent protégées par un pare-feu. L'application a, de plus, été développée au sein de l'établissement et les informations médicales, stockées dans le serveur ne sortent pas de l'enceinte de l'hôpital.

 

 

applications médicales, urgences, imagerie interventionnelle, imagerie, imagerie interventionnelle, patient, médecins