;En effet... lorsque l on observe que certains en sont encore et uniquement a la prescription informatisée ca donne peu d 'espoir de tendre vers la perfection concernant la sécurité des soins : le HS2 (Haute Sécurité de Santé concept développé par Ghislaine Alajouanine) qui a son « corollaire » HQE dans l’industrie du batiment….
;Dans les soins il y a aussi beaucoup a faire pour reduire par exemple la iatrogenie (10 000 à 20000 déces par an et + de 130 000 journées d’hospitalisations).
;Alors qu outre atlantique la FDA se met a carburer a l'UDI et vraisemblablement via des systèmes d’information pervasifs. doter ses structures de santé de fonction logistiques et de sécurité médicale sur le terrain on contaste ici qu il est toujours nécessaire d’ouvrir un dossier , effectuer des saisies pour tracer et valider des soins. Rien de très innovant (lourd) et pratique(ergonomique/ultra sécurisé/n’est mis en place)alors que des
;Les systemes d’information pervasifs(quasi ment sans saisie) permettraient de liberer du temps soignant[ergonomie /zéro formation(usage intuitif)], informeraient en temps réel administration, soignants, logisticiens, service de facturation, épidémiologistes, etc. ],
;l’ensemble de garde-fou et « reflexes informatiques » garantissant un réduction de la iatrogénie, et donc a moyen terme le cout des assurances et le nombre de litiges (qui devraient croitre en ces temps de disette)
;
Message posté par JM POCARD (le samedi 28 juillet 2012 à 13:37:18

Répondre à ce commentaire

VIDAL