Vous êtes dans : Accueil > ANNUAIRE SIH > Dossier médical informatisé

Dossier médical informatisé Ajoutez votre site

Description de CS3i

CS3i a développé, depuis vingt ans, une expertise qui en fait un spécialiste des systèmes d’informations hospitaliers. Emed est la solution web complète et innovante, dédiée aux établissement de santé, pour piloter de manière optimale les processus de soins et du dossier patient. S’appuyant sur une solution logicielle bénéficiant des meilleures technologies, CS3i se positionne comme leader sur son marché avec un nombre important d’établissement en production, une méthode de déploiement efficace et l’un des premiers SIH Dossier Patient homologué par l’Asip Santé « DMP-Compatible ».

Points forts de CS3i

Emed est l’un des premiers SIH Dossier Patient « DMP-Compatible » Fonctionnalités : Circuit du médicament Gestion et planification des unités de soins Serveur de documents(GED) Suivi médical Résultats d’examens / alertes Agendas patients, professionnels, lits et bloc Personnalisation du dossier patient Intégration des spécialités complémentaires Gestion des alertes Gestion des vigilances, dossier transfusionnel Gestion du dépôt de sang Un contrôle de complétude du dossier, archivage Module Emed Urgences, maternité, chimiothérapie EAI pour l’échange de données entre application Intégration d’indicateurs statistiques avancés 7 raisons de choisir Emed : Complet Personnalisable Simple à déployer grâce à notre démarche projet Traçabilité totale Communiquant Sécurisé Respect des normes

Editeur


CS3i
ZAC DES ANCISES 03300 CREUZIER LE NEUF

Service Communication
l.nellier@cs3i.fr
0470595300

Emed, Technologie for Healthcare

Articles

Le groupe Vitalia choisit CS3i et sa solution Emed

DSIH, le mar. 11 octobre 2011 : Depuis quelques semaines, CS3i compte parmi ses nouveaux clients 27 établissements appartenant au Groupe Vitalia, second groupe d'hospitalisation privée en France. Le Groupe Vitalia recherchait une solution ambitieuse répondant aux obligations légales d'informatisation du circuit du médicament et permettant d'améliorer la qualité de prise en charge des patients.Lire la suite ...

CS3i accélère son développement avec NEXUS (communiqué) 

CS3i, le lun. 10 novembre 2014 : Depuis novembre 2014, le groupe NEXUS est devenu l’actionnaire majoritaire de la société CS3i. L’éditeur du logiciel Emed, basé à Vichy, réaffirme par là même sa position de leader et s’ouvre, ainsi qu’à ses nombreux clients, de nouvelles perspectives d’évolution.  Lire la suite ...

CS3i intègre, au sein de sa solution Emed, la nomenclature CSARR pour son PMSI SSR

DSIH, le mer. 19 septembre 2012 :   Depuis juillet dernier, les établissements de santé ont la possibilité de coder leurs actes de rééducation et de réadaptation selon la nouvelle nomenclature CSARR. Cette évolution réglementaire, présentée par l’Agence Technique de l’Informatisation sur l’Hospitalisation (ATIH), sera obligatoire à compter de 2013. L’occasion pour Emed de s’offrir une mise à jour complète de son PMSI SSR.Lire la suite ...

L’éditeur de logiciels CS3i/Nexus France s’engage dans la santé connectée en renforçant son partenariat avec Enovacom (communiqué) 

Nexus France, le jeu. 24 novembre 2016 : CS3i/Nexus France, acteur majeur de la gestion du Dossier Patient Informatisé, complète son offre en renforçant son partenariat avec Enovacom, éditeur de logiciels dédiés à l’échange & la sécurisation de la donnée de santé, présent aujourd’hui dans plus de 1500 établissements. Cet accord de partenariat permet à CS3i/Nexus France d’élargir son offre dans le domaine de la santé connectée et de renforcer sa position sur le marché des établissements de santé privés et publics, en France et en Europe. Lire la suite ...

APRÈS « LE TRIPLE A », SURVEILLONS LE « TRIPLE R » !

dsih, le mar. 17 janvier 2012 : Si sur le volet économique les trois lettres « AAA » sont désormais familières auprès de nos concitoyens, en matière de sécurité sanitaire le « Triple R » pourrait occuper durablement la scène médiatique.R pour Risque. L’actualité s’est en effet largement faite l’écho des risques encourus avec le médicament, en dévoilant le drame qui a frappé des milliers de patients en 2011. Les feux des projecteurs se sont ensuite déplacés sur le risque lié aux dispositifs médicaux, avec le récent scandale soulevé par les prothèses mammaires défectueuses. Un troisième risque, bien identifié, porte sur la qualité des données de santé gérées par les logiciels spécialisés.Lire la suite ...