Vous êtes dans : Accueil > données de santé >

Données de santé355 documents taggés

Hébergement de données de santé : ce qui va changer ! (communiqué) 

Afnor Certification, le mar. 09 mai 2017 : D’ici au 1er janvier 2019, l’ensemble des hébergeurs de données de santé devra obtenir une certification délivrée par un organisme accrédité. Avec l’ordonnance n° 2017-27 publiée le 12 janvier 2017, la fin de la procédure d’agrément par le ministère de la Santé pour l’hébergement de données de santé prend forme.Lire la suite ...

Obtention de l’agrément Hébergeur de Données de Santé au plus haut niveau.Lancement de l’offre de Cloud Computing dédiée au monde de la santé « iCod Healthcare ». Discussion contractuelle exclusive avec un des leaders de la santé en France

DSIH, le mar. 30 juillet 2013 : CHEOPS TECHNOLOGY a obtenu fin 2012 l’agrément Hébergeur de Données de Santé « pour l’hébergement d’applications gérant des données de santé à caractère personnel via des offres d’hébergement dédié ou mutualisé ». Cet agrément délivré par le Ministère de la Santé constitue le niveau le plus large et conforte la position de CHEOPS TECHNOLOGY comme l’un des acteurs majeurs du Cloud en France.Lire la suite ...

Les hébergeurs agréés de données de santé, acteurs clés de la confiance numérique en santé

DSIH, le jeu. 12 juin 2014 : Dans la santé, comme dans tous les pans de la société, la transformation numérique connaît actuellement une accélération. La dématérialisation des données de santé et des échanges entre les acteurs du système de santé/social met la protection des données personnelles à l’épreuve ; elle exige des réponses spécifiques afin de consolider la confiance des usagers envers les espaces numériques qui s’ouvrent dans le secteur santé/social.Lire la suite ...

Prosodie-Capgemini agréé hébergeur de données de santé à caractère personnel1 par le Ministère de la Santé (communiqué) 

Prosodie-Capgemini, le lun. 28 avril 2014 : Prosodie-Capgemini, spécialiste des applications « Front Office », annonce aujourd’hui son agrément en tant qu’hébergeur de données de santé à caractère personnel.Prosodie-Capgemini a obtenu cet agrément2 grâce au caractère hautement sécurisé de son activité d’hébergement, sa solidité financière et une pratique éthique de ses affaires commerciales.   Lire la suite ...

En plus de sa certification PCI DSS, RUNISO annonce l'obtention de l'agrément d'hébergement de données de santé (HADS) (communiqué) 

RUNCARE, le lun. 09 mars 2015 : RUNISO, acteur majeur de solutions d’hébergement et d’infogérance sur mesure en France, vient d’obtenir l’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel délivré par Marisol Touraine, la Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. L’hébergeur lillois propose désormais à tous les professionnels de santé un environnement sécurisé pour garantir la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données. Lire la suite ...

Adista obtient l’agrément « Hébergeur de Données de Santé » et lance Oppidom, son offre santé (communiqué) 

Adista, le lun. 20 mars 2017 : L’agrément HDS autorise Adista à publier les applications de ses clients, contenant des données de santé à caractère personnel, sur les infrastructures de ses Datacenter.Lire la suite ...

Accès aux données de santé : des pratiques aux risques juridiques (communiqué) 

Télésanté Lorraine, le jeu. 13 avril 2017 : Le 26 avril prochain, Télésanté Lorraine organise une Journée d’Etude Juridique sur l’accès aux données de santé, pour informer les professionnels sur les règles à respecter en matière de partage d’informations, et confronter la théorie aux usages réels. Plus de 250 personnes sont attendues pour cette rencontre, en présence de Simon Kieffer, Directeur Général adjoint de l’ARS Grand Est.Lire la suite ...

Sigma obtient l’agrément d’hébergeur de données de santé

DSIH, le lun. 19 novembre 2012 : Le groupe Sigma, expert en édition de logiciels, conseil, intégration, et infogérance, annonce l’obtention de l’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel pour son activité d’infogérance. Sigma voit son expertise d’hébergeur dans le domaine de la santé reconnue et confirme son positionnement parmi les leaders français de l’infogérance.Lire la suite ...

Biotronik France, hébergeur agréé de données de santé pour son activité de télécardiologie (communiqué) 

Biotronik France, le jeu. 07 avril 2016 : Pionnier du télésuivi des patients équipés de dispositifs médicaux cardiaques implantables, Biotronik confirme avec cet agrément sa position d’acteur de premier plan de la télémédecine en France, répondant à toutes les exigences de sécurisation des données de santé à caractère personnel.Lire la suite ...

L’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel étendu au data center marseillais d’Interxion (communiqué) 

Interxion France, le lun. 07 décembre 2015 : INTERXION HOLDING NV (NYSE: INXN), l'un des principaux fournisseurs de services de data centers de colocation neutres vis-à-vis des opérateurs Télécom et des fournisseurs de cloud en Europe, annonce ce jour avoir obtenu l’extension de l’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel pour son data center MRS1 situé à Marseille. Cet agrément déjà obtenu pour les 7 data centers de la région parisienne couvre désormais l’intégralité des sites d’Interxion en France.Lire la suite ...

APICEM S.A.R.L obtient l’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel (communiqué) 

APICEM, le mer. 05 juillet 2017 : APICEM S.A.R.L qui développe et opère la solution de messagerie sécurisée en santé APICRYPT®, devient hébergeur agréé de données de santé à caractère personnel (HADS). Cet agrément a été délivré par le Ministère des Solidarités et de la Santé, en accord avec l’Agence gouvernementale ASIP Santé et la CNIL pour la version 2 d’APICRYPT®.Lire la suite ...

L’hébergement agréé de données de santé, de la loi à la mise en pratique

DSIH, DL, le lun. 15 février 2016 : Dans une « lecture critique » de la loi de modernisation du système de santé (1), l’association qui regroupe les hébergeurs agréés de données de santé (AFHADS) attire l’attention sur les risques de dérive ou de contournement des textes votés alors que des « décisions cruciales sont reportées à des arrêtés, ordonnances ou référentiels encore à paraître ».Lire la suite ...

Ouverture des données de santé : Marisol TOURAINE annonce le lancement d’une grande consultation en ligne sur le site faire-simple.gouv.fr (communiqué) 

Cabinet de Marisol Touraine, le sam. 23 avril 2016 : Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé, lance une grande consultation en ligne, accessible à tous, sur le « big data » en santé : chaque internaute peut dès aujourd’hui se connecter au site faire-simple.gouv.fr pour donner son avis sur cette nouvelle méthode d’analyse des données. Quels usages souhaitez-vous voir émerger pour les patients, les professionnels de santé, les industries, les assureurs ou la puissance publique ? À quelles conditions accepteriez-vous de voir vos données de santé utilisées à ces fins ? La consultation est ouverte jusqu’au 20 juin 2016.  Lire la suite ...

Une charte pour la mise en place de l’entrepôt de données de santé de l’AP-HP

DSIH, Bernard B, le lun. 26 septembre 2016 : La Commission médicale d’établissement de l’AP-HP vient d’adopter des règles pour l’utilisation de son entrepôt de données de santé. Le détail du périmètre des études concernées, des modalités d’information des patients et des procédures d’accès pour les professionnels de santé.Lire la suite ...

L’agrément Hébergeur de Données de santé en première division

Cédric Cartau, le lun. 16 janvier 2017 : L’ordonnance de certification de l’activité d’hébergeur de données de santé (HDS) vient d’être publiée au JO[1], et ce après moult débats entre les pouvoirs publics, le syntec et l’AFHADS[2], débats qui portaient notamment sur l’étendue de responsabilité de l’hébergeur concernant le périmètre des applications hébergées, sur lesquelles il n’a pas forcément la main. Inutile de refaire le film, il a duré assez longtemps.  Lire la suite ...

Confidentialité numérique et données de santé : une enquête de l’Apssis révèle les futurs comportements de la génération Z (communiqué) 

Apsis, MVB, le mar. 19 avril 2016 : Selon une enquête menée par l’Apssis auprès de 204 élèves de seconde, la génération Z navigue entre confiance et insouciance s’agissant de ses données personnelles de santé. Les contours des enjeux de confidentialité en seront très probablement redessinés. Deviendront-ils de futurs clients connectés et dociles des mutuelles et assureurs 3.0 ?Lire la suite ...

L'accès aux données de santé dans la loi de Santé

DSIH | D.D., le lun. 25 août 2014 : Le projet de loi de Santé, présenté en septembre prochain en Conseil des ministres, vise notamment à « créer les conditions d'un accès ouvert aux données de santé ». Lire la suite ...

La Mutualité Française est favorable à l’ouverture des données de santé et demande à être associée aux travaux sur ce sujet

DSIH, le lun. 28 octobre 2013 : Le 3 octobre 2013, Pierre-Louis Bras, inspecteur général des affaires sociales (IGAS), a remis à Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales et de la santé, un rapport sur « la gouvernance et l’utilisation des données de santé ». Ce rapport préconise l’ouverture des données du Système d’information interrégimes de l’assurance-maladie (Sniiram) ainsi qu’une évolution de la gouvernance de l’accès aux données de santé s’appuyant sur un Haut conseil des données de santé doté d’un conseil scientifique et placé sous l’égide du ministère de la santé.Lire la suite ...

Open data de santé: un dossier épineux

DSIH, le lun. 14 octobre 2013 : Le rapport sur la "Gouvernance et l'Utilisation des Données de Santé" rendu récemment par Pierre-Louis Bras à Marisol Touraine émet des préconisations quant à la création d'un système d'information public de gestion des données de santé nationales. Certaines de ces recommandations auront besoin d'être affinées, afin de définir clairement ce qui doit tomber dans le domaine public, ou pour ne pas provoquer le mécontentement des professionnels de santé.Lire la suite ...

L'Auvergne confirme son leadership en numérique avec l’agrément d'IBO, hébergeur de données de santé à caractère personnel

DSIH, le lun. 08 juillet 2013 : L'existence d'un système qui met à disposition et permet de partager des données informatiques a suscité la naissance et le développement de Datacenter. De la même manière, dans le secteur de la santé, la nécessité de stocker et d'accéder instantanément à des données personnelles et sensibles a généré l'apparition des hébergeurs de données sensibles à caractère médical. La société IBO, basée à Clermont-Ferrand, poursuit sa dynamisation de l'image de l'Auvergne, en devenant hébergeur agréé de données de santé à caractère personnel. Lire la suite ...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >
VIDAL