Vous êtes dans : Accueil > Dossiers SIH > Plateaux techniques

FUJIFILM : des solutions innovantes et personnalisées

DSIH, publié dans le DSIH N°9 - Avril 2013

Ou quand l’expertise internationale se met au service des spécificités et des besoins de nos établissements de santé ! Reconnu internationalement, pionnier de l’imagerie diagnostique, FUJIFILM a fait le choix d’investir en France pour répondre aux attentes du marché français de l’informatique médicale en radiologie. Entretien avec Rémi Tessier, Directeur Marketing de la division « Solutions Informatiques Médicales ».

SYNAPSE Wave

Portée par le succès sur ses marchés historiques, la société FUJIFILM se recentre depuis quelques années sur la fourniture de solutions clé en main  qu’elle propose aux structures privées et publiques en radiologie. Un portefeuille de produits étoffé en modalités numériques d’imagerie et en solutions informatiques permet de proposer des outils performants à ses clients. Soutenue par un groupe multinational résolument tourné vers la recherche et l’innovation dans le domaine de la santé, FUJIFILM Medical Systems France développe, en toute autonomie, des produits adaptés aux besoins des clients de son marché local.

 

DSIH : En 2010, vous avez créé une nouvelle division au sein de FMSF : « Solutions Informatiques Médicales ». Pourriez-vous revenir sur son orientation et ses objectifs ?

Rémi Tessier : Dans le but de développer sa performance sur les nouveaux marchés à venir de l’informatique médicale en France, notamment dans le cadre des projets régionaux naissants, FUJIFILM construit une offre évoluée. Celle-ci s’appuie sur des produits robustes, développés au Japon et aux États Unis – PACS, serveurs de post-traitement, outils de diffusion sur plates-formes mobiles –, compatibles avec les besoins génériques « sans frontière », mais aussi sur un portefeuille de solutions locales issues des investissements réalisés au niveau national. Ce modèle, applicable à l’ensemble des entités européennes, a permis d’adapter localement l’offre FUJIFILM aux contraintes exigeantes et aux pratiques inhérentes au domaine de la santé.

 

DSIH : Et concrètement en France ?

R. T. : Nous mettons à profit le travail de notre équipe de développement pour créer des outils sur-mesure, facilitant des projets ambitieux ou pour satisfaire des besoins partagés par nos clients : diffusion du dossier d’imagerie au prescripteur et au patient, gestion du workflow de téléradiologie. À titre d’exemple, dans le but d’ajouter une composante RIS à notre portefeuille de solutions, au lieu de faire adapter pour notre clientèle locale des outils existants au sein de notre entreprise sur d’autres pays européens ou aux États Unis, nous avons décidé de supporter localement son développement pour le marché français. Après plusieurs mois de commercialisation, et le choix judicieux de proposer une offre RIS fortement intégrée au PACS, cette dernière rallie les suffrages de nos partenaires privés multisites en quête d’une solution structurante et souple. Ils peuvent ainsi revoir leur organisation et faire face à leurs nouveaux défis. Les choix technologiques que nous avons réalisés satisfont par conséquent notre marché. Ils nous ont déjà permis d’accompagner notre croissance et notre réussite par le recrutement de spécialistes pour compléter nos équipes. La division IT de FMSF peut compter à la fois sur la compatibilité de ses développements de proximité avec les besoins de ses clients et sur les solutions existantes ou à venir élaborées par la maison mère.

 

DSIH : Forts de votre expertise internationale, quelles sont vos solutions innovantes à venir sur le marché français ?

R. T.  : Nous attendons maintenant une nouvelle gamme de produits, très complémentaire de l’offre actuelle et déjà plébiscitée au Japon ! Tout en étant dédiée à la prise en charge des patients accueillis dans les services d’urgences, elle assure la coordination des équipes soignantes et tient compte des nouveaux paramètres de mobilité, mais aussi des exigences des pathologies rencontrées. Cette suite logicielle, appelée SYNAPSE ERm, est en cours d’introduction en France et sera présentée en avant-première cette année au congrès HIT dans sa version destinée à la prise en charge de l’AVC.

MVB

VIDAL