Vous êtes dans : Accueil > Dossiers SIH> PMSI T2A FIDES

PMSI T2A FIDES

Dr JM.Balliet

Gérer le PMSI avec exigence grâce à Micro6

DSIH, DSIH MAGAZINE N°9 - Avril 2013 : En matière de gestion du PMSI, le Groupe Hospitalier du Centre Alsace fait partie des établissements de référence. DSIH donne la parole au responsable de son Département d'Information Médicale (DIM), le Dr Jean-Marie Balliet, qui s'appuie sur les solutions Micro6 pour faire évoluer les pratiques afin de répondre avec efficience aux exigences de la HAS et du projet FIDES notamment.

FIDES

La préparation de l’expérimentation FIDES soulève de nouveaux points critiques

Dominique Lehalle, DSIH MAGAZINE N°7 - Septembre 2012 : Les établissements pilotes ont mis en lumière des difficultés jusque-là pressenties sans être précisément mesurées. Explications avec le témoignage du centre hospitalier de Niort.

Emilie Opportune

FIDES : les établissements de santé seront-ils prêts en 2013 ?

DSIH, DSIH MAGAZINE N°7 - Septembre 2012 : L’hôpital investit des moyens humains, matériels et financiers pour se préparer à l’échéance 2013. Comment les futurs utilisateurs vivent-ils cette évolution imposée par le projet FIDES ? Entretien avec Émilie Opportune, adjoint des cadres à la Direction des Affaires Financières (DAF) du CH du Mans.

Omar YAHIA

Contrôles externes T2A : entre vices et vertus

Me Omar YAHIA, DSIH MAGAZINE N°6 - Avril 2012 : Dans le cadre d’une maîtrise médicalisée des dépenses de santé, le législateur a créé et encadré le contrôle de la tarification à l’activité au sein des établissements de santé. Un moyen pédagogique de sanctionner les mauvais élèves ? En pratique, les contrôles sont loin d’être systématiquement irréprochables. Expert en contentieux des contrôles T2A, Maître Omar YAHIA, avocat au Barreau de Paris, analyse pour nous les vices et les vertus du mécanisme de contrôle.

FIDES

Les indicateurs sont au vert : la généralisation de la facturation individuelle des actes et consultations externes est pour demain…

Marie Valentine Bellanger, DSIH MAGAZINE N°6 - Avril 2012 : La facturation individuelle des établissements de santé (FIDES) s’inscrit dans la loi de financement, en continuité de la loi sur la tarification à l’activité (T2A). Pour mener à bien ce projet, une expérimentation est menée sur 3 ans pour une généralisation prévue début 2013.

P CORMIER

T2A versus DIM : Les prémices d’un dialogue constructif.

DSIH, DSIH MAGAZINE N°5 - Janvier 2012 : La Tarification à l'activité (T2A) est un mode de financement visant à médicaliser l'allocation des ressources des établissements de santé tout en responsabilisant ses acteurs. Un bon plan pour rationnaliser les dépenses de santé ? Sur le terrain, les choses sont loin d’être aussi simples. Le Docteur Philippe Cormier, médecin du Département d’Information Médicale au Centre Hospitalier Sud-Gironde nous donne son point de vue.

La diversification des sources de financement : une nécessité pour les établissements

Marie Valentine Bellanger, DSIH MAGAZINE N°5 - Janvier 2012 : Facturation au fil de l’eau, baisse des tarifs… Les hôpitaux se trouvent confrontés à de nouvelles exigences qui ne sont pas sans conséquence sur leur équilibre financier.

Omar YAHIA

Réforme du Contrôle externe T2A ou les raisons de la colère

Me Omar YAHIA, DSIH MAGAZINE N°4 - Septembre 2011 : Face au tollé général manifesté par les fédérations hospitalières en raison de la procédure actuelle du contrôle externe de la tarification à l’activité, le ministère de la Santé a, après un avant-projet de décret vivement contesté, préparé durant l’été un projet de décret. Ce dernier provoque toujours autant de mécontentement. Maître Omar  Yahia, avocat au Barreau de Paris, expose les nouveautés projetées.

Omar YAHIA

Les données du PMSI : quel anonymat pour quels risques ?

Me Omar YAHIA, DSIH MAGAZINE N°2 - Janvier 2011 : Dans le contexte de la tarification à l’activité, le recueil des données médicales par les établissements de santé est une exigence légale et une absolue nécessité. Cette source de financement doit, en même temps, préserver l’anonymat des personnes hospitalisées. Techniquement, il est pourtant permis de douter de la fiabilité de l’anonymisation, ce qui permet d’identifier de potentielles sources de responsabilité. Maître Omar YAHIA, avocat au Barreau de Paris, nous expose les principaux enjeux de la question.

Céline Lagrais

SIH et Finances : une alliance incontournable

Céline Lagrais, DSIH MAGAZINE N°1 - Octobre 2010 : Les DAF et les DSI ont-ils des raisons de ne pas s’entendre ? Sans doute… car les arguments des financiers ne manquent pas : « le SI pèse de manière croissante sur le plan d’investissement », « les DSI font rêver les docteurs, quand les financiers les responsabilisent »... et les DSI ont autant d’arguments en sens inverse ! Pourtant, la question n’est plus de savoir si finances et informatique peuvent s’entendre. Ils DOIVENT s’entendre et travailler en osmose.

VIDAL