Vous êtes dans : Accueil > Actualités >

E-Santé

Dysfonctionnement d’un logiciel : l’important, c’est la preuve (suite)

Par Me Omar Yahia, le lun. 08 janvier 2018 :
Il était une fois un GCS e-santé ayant conclu, avec une société de conseil, un marché portant sur des prestations de maîtrise d’oeuvre d'intégration et de maintenance du socle du système d'information santé régional "comprenant les composants d'un portail base sur un framework, un ou des annuaires sécurisés, un système d'authentification et d'identification unique pour l'ensemble des modules et des applications accessibles depuis le portail ENRS".Lire la suite ...

Mieux piloter l’organisation de l’hôpital de jour

DSIH, le lun. 08 janvier 2018 :
Le module Planning® de Computer Engineering permet de gérer en temps réel les ressources disponibles de l’hôpital de jour.Lire la suite ...

Salon HIT 2018 – Paris Healthcare Week Le salon professionnel leader de l’IT santé

DSIH, Damien Dubois, le lun. 08 janvier 2018 :
Le salon HIT (Health Information Technologies) est le lieu d’échanges privilégié sur les nouvelles pratiques, solutions et possibilités offertes par les TIC. En 2018, il se déroulera du 29 au 31 mai à Paris Expo – Porte de Versailles – Halls 7.2./7.3. Plus de 300 exposants dédiés aux sujets IT présenteront leurs innovations et partageront leurs retours d’expérience. L’espace d’exposition permet à tous les acteurs du secteur de se retrouver, d’échanger, d’interagir et de créer ensemble les nouveaux services de demain.Lire la suite ...

Y a du sport au village des RSSI

Cédric Cartau, le lun. 08 janvier 2018 :
Là tout de même, j’avoue que de mémoire de Cédric on n’avait pas connu un tel début d’année, un vrai feu d’artifice. Je vous laisse juge.Lire la suite ...

Meltdown & Spectre : l’Armageddon numérique ?

Charles Blanc-Rolin, le ven. 05 janvier 2018 :
Paco Rabanne et Nostradamus ne l’avaient pas vu arriver celle là !  Lire la suite ...

L’AP-HP sélectionne Calmedica pour équiper ses unités de chirurgie ambulatoire d’un outil de suivi à domicile de leurs patients

Calmedica, le jeu. 04 janvier 2018 :
L’AP-HP a engagé un appel à projet en décembre 2016 en vue de déployer un suivi automatisé à domicile de ses patients hospitalisés en ambulatoire, en amont et en aval de leur séjour à l’hôpital. L’AP-HP a finalement retenu en août 2017 la solution proposée par la start-up Calmedica, spécialisée dans l’utilisation de l’intelligence artificielle en santé. Expérimenté dans le service de chirurgie ambulatoire de l’hôpital Saint-Antoine AP-HP, l’outil MemoQuest a permis d’améliorer la qualité de la prise en charge des patients en garantissant un taux de réponse élevé et un meilleur respect des consignes pré-et post- opératoires.Lire la suite ...

La SNS prône « les usages du numérique en santé pour abolir les distances »

DSIH,@lehalle, le mar. 02 janvier 2018 :
Le décret « portant définition de la stratégie nationale de santé » (SNS) sur la période 2018-2022 est paru au JO du 31 décembre (1). Il rappelle les quatre axes privilégiés par le gouvernement : mettre en place une politique de promotion incluant la prévention, lutter contre les inégalités d’accès, garantir qualité, sécurité et pertinence des prises en charge, innover pour transformer notre système de santé.Lire la suite ...

2018 : L’aube d’une nouvelle ère pour le réseau Internet ?

Charles Blanc-Rolin, le mar. 02 janvier 2018 :
Pour commencer cette nouvelle année, je vous propose de sortir des petits sentiers que sont nos SIH pour aller faire un tour sur l’autoroute Internet, sujet qui nous concerne tous, puisque que nous empruntons tous quotidiennement un « échangeur » pour rejoindre cette voie à grande vitesse.Lire la suite ...

C’est le jour des bonnes résolutions

Cédric Cartau, le mar. 02 janvier 2018 :
Traditionnellement, le premier article de l’année est dédié à la fois au bilan de l’année passée et aux bonnes résolutions de l’année à venir.Lire la suite ...

Externaliser le SI ? Oui mais pourquoi faire ?

Cédric Cartau, le mar. 26 décembre 2017 :
Dans un récent article, le magazine ticsante relate une étude(1), menée avec l’APM, et selon laquelle pas loin de la moitié (selon la façon dont on interprète les résultats) des établissements de santé comptent externaliser l’hébergement des données. Avec un petit bémol : ils sont plus nombreux dans les non-CHU (55%) que dans les CHU (moins de 35%).  Lire la suite ...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >
VIDAL