Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Google investit dans les big data en santé

DSIH | Damien Dubois, LUNDI 12 MAI 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Flatiron Health, start-up américaine de collecte de données sur les personnes atteintes de cancer a levé, en fin de semaine dernière, 130 millions de dollars, principalement auprès de Google Ventures.  

Flatiron Health est une plateforme Cloud spécialisée dans la collecte et l’analyse de données en oncologie sur le traitement des patients atteints de cancer, les pratiques cliniques, les données de facturation. Elles sont recueillies auprès des compagnies d'assurance, cabinets médicaux et les hôpitaux et sont, via le Cloud, mises à disposition des chercheurs, médecins, centres de soins pour aider aux décisions thérapeutiques. 
 
La start-up new-yorkaise, fondée il y a à peine deux ans, a annoncé avoir levé 130 millions de dollars auprès de Google Ventures mais aussi de First Round Capital et Laboratory Corporation of America afin d’acquérir Altos Solutions, autre entreprise du secteur. Nat Turner et Zach Weinberg, les deux fondateurs de Flatiron ont expliqué que « leur système de dossier médical électronique spécifique à l’oncologie est utilisé tous les jours par plus de 1 300 cliniciens en oncologie pour diagnostiquer, traiter et gérer les patients luttant contre le cancer. » Altos recueille les données de 550 000 patients par an.
 
Cette opération montre également la volonté du leader d’Internet de renforcer sa présence sur le marché de l’innovation et des nouvelles technologies dans le domaine de la santé via Google Ventures, fonds d’investissement créé en 2009. Il s’agit en effet  de la plus grosse mise de fond de Google dans le secteur.
 

oncologie, health, cloud, dossier médical, data, big data, cancer