Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

Les ordres des professions médicales et paramédicales se mobilisent pour déployer la prescription électronique

DSIH, MARDI 17 JANVIER 2012 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Intégrée au plan de développement du DMP, la prescription électronique impacte favorablement la sécurité et la qualité des prescritions.La loi du 13 août 2004 a introduit la possibilité de prescrire des soins ou des médicaments par courriel, sous certaines conditions : prescripteur clairement identifié, ordonnance « établie, transmise et conservée dans des conditions propres à garantir son intégrité et sa confidentialité », examen préalable du patient par le praticien, application éventuelle des dispositions du décret relatif aux actes de télémédecine.

Garante d’efficacité et de qualité des soins, la e-prescription réduit les erreur et permet de mieux relier «prescripteur » et « prescrit ». Elle contribue à la simplification administrative par la dématérialisation de l’ensemble des procédures, jusqu’au remboursement par l’Assurances maladie et les assureurs complémentaires. 

dsih / 醫學信息

 

 

 

Dans une note d'orientation établissant les orientations stratégiques, les principes fonctionnels, le périmètre de la e-prescription, le CLIO-Santé souligne les considérations d'éthique et de déontologie, détaille la structure de la e-prescritption en ville, son statut juridique et le choix de l'identifiant, et annonce le lancement d'une phase pilote qui constituera un laboratoire de l'organisation technique et économique nécessaire à la généralisation de ce projet. MB
Pour en savoir plus : http://www.i-med.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

medecin, dmp, patient, médicament, pra, confidentialité, sécurité, télémédecine