Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Aquitaine : La santé numérique au cœur des préoccupations

DSIH,Delphine Guilgot, JEUDI 27 NOVEMBRE 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

C’est à ces mots que les acteurs du numérique en santé du Sud-Ouest ont accueilli mardi 25 novembre dernier, l’étape régionale du Tour de France du numérique pour la santé. Après des passages à Nîmes et Aurillac en début de mois, ce marathon de la e-santé, initié par l’association Formatic Santé, s’arrêtait donc à Bordeaux pour réunir les acteurs locaux. 

L’occasion pour Christian Fillatreau, directeur général adjoint de l’Institut Bergonié et président du Cluster TIC Santé Aquitaine, de rappeler que l’informatique en santé d’Aquitaine représente 50% du PIB national de la branche. Autant dire que l’activité marque le paysage régional ! Un atout largement cultivé par la Région, comme le rappelle Philippe Dorthe, venu représenter Solange Ménival, une élue plus qu’investie sur le sujet. Le projet XL ENS, porté par l’ARS Aquitaine, fait en effet partie des 5 projets retenus dans le cadre du Programme Territoires de Soin Numériques.

Son objectif ? Mettre à disposition des patients et des professionnels de santé un bouquet de services accessibles par téléphone ou via internet. Mais l’enjeu est plus large encore, précise Marie-Noëlle Billebot, directrice du projet TSN à l’ARS : « car il s’agit de créer de nouveaux usages ». Les usages, il en sera justement question dans l’intervention de Didier Paquelin, professeur à l’Université de Bordeaux et membre de l’équipe RAUDIN (groupement de recherche sur les Usages pour le Développement des dispositifs Numériques). Ses travaux s’attachent à comprendre comment et pourquoi les individus, patients ou professionnels, s’approprient, ou pas, les innovations. Car finalement, en Aquitaine comme ailleurs, la problématique reste bien souvent la même. Malgré une offre de services toujours plus riche, le secteur est confronté à une problématique moins technique, elle, mais organisationnelle, financière voire même identitaire.

La journée s’est clôturée par la présentation des projets innovants pré-sélectionnés parmi les 16 projets reçus. 4 d’entre eux ont été récompensés tels le Dossier Partagé de Soins Infirmiers, expérimenté dans les Landes auprès de plus de 80 infirmiers libéraux et présenté par Patrick Experton, président de l’URPS Infirmier.

numérique, tic, e santé