Vous êtes dans : Accueil > Tribunes libres >

Actualité multiple

Cédric Cartau, LUNDI 16 NOVEMBRE 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

L'avantage quand on dispose, comme moi, de grandes oreilles, c'est qu'en les laissant traîner un peu partout on apprend des trucs.

Par exemple, qu'à la faveur de la certification des comptes, certains établissements – de toute taille et typologie d'activité – se sont aperçus qu'une fraction importante (et en tout cas non négligeable) de leur activité n'étaient pas facturée. Ce serait du plus grand comique qu'à la fin du premier tour de piste de CICF, un rapport national – au hasard la Cour des Comptes, perso j'adore leur prose – souligne que si les 1000 établissements de France facturaient correctement 100% de leur activité, ben au final y'en aurait plus tant que cela dans le rouge ma bonne dame !

Et aussi que plusieurs établissements ont subi une attaque de leurs PABX, avec exploitation d'une faille des boites vocales permettant à un attaquant de router des rappels automatiques vers des numéros surtaxés. Renseignements pris, la faille en question concerne en bonne partie des versions trop anciennes donc non mises à jour, des équipements de téléphonie.

Ah oui, j'allais oublier aussi l'information plutôt désopilante sur la panne informatique d'un aéroport, dont l'équipement incriminé tournait sous Windows 3.1. Ca va devenir collector bientôt, il faudrait le couler dans la résine ! Bon en même temps on s'abstient de remarques désobligeantes svp, pas certain que tous les lecteurs de mes élucubrations hebdomadaires soient exempt de tous reproches de ce côté.

On finit avec le cas de cet établissement qui vient récemment de décrocher son niveau 6 de HIMSS, mais dont la messagerie interne tombe en carafe toutes les semaines du fait d'une installation faite – dixit un contact interne - « à la hussarde et avec les pieds ». Se noter dans un coin de faire un filet sur la réalité de HIMSS en France, pour ce qui concerne la version européenne de HIMSS elle est tellement peu contraignante qu'on peut lui faire dire ce que l'on veut.

 

himss