Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Projet CHORUS Portail Pro : Enovacom anticipe la dématérialisation des factures et accompagne les établissements de santé dans cette nouvelle réglementation (Communiqué)

Enovacom, MARDI 16 FéVRIER 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le 1er janvier 2017, une nouvelle réglementation (projet CHORUS Portail Pro) impose aux établissements de santé publics de recevoir des factures dématérialisées de la part de leurs fournisseurs. Les 3 structures de santé pilotes sélectionnées pour ce projet ont choisi de faire confiance à Enovacom. Fort de son expérience, l’éditeur de logiciels accompagne dès à présent tous les établissements de santé publics dans cette transition.

Rappel de la réglementation CHORUS Portail Pro

L’ordonnance du 26 juin 2014 définit le calendrier progressif visant à rendre obligatoire la facturation électronique pour les émetteurs de factures à destination d’entités publiques. En 2017, cette contrainte concerne les 214 entreprises plus importantes, les autres s’échelonnant jusqu’en 2020. Afin d’accompagner les établissements, l’Etat met à disposition le portail CHORUS Portail Pro (CPP 2017) permettant le dépôt et la récupération des factures dématérialisées de façon manuelle ou automatique, selon le choix de l’établissement.

L’offre Enovacom : intégrer automatiquement les factures

Plus de 2500 établissements de santé publics sont concernés et doivent se préparer dès maintenant à recevoir les premières factures électroniques à partir du 1er janvier 2017. Editeur de logiciels spécialisés dans les échanges entre structures de santé, Enovacom propose sur sa plateforme d’interopérabilité, Enovacom Suite V2, un outil permettant d’automatiser la réception des factures et de les intégrer dans le logiciel de Gestion économique et financière (GEF). Pierre Corsetti, Directeur des Projets de dématérialisation chez Enovacom, conseille aux établissements de santé « d’automatiser le plus possible l’intégration des flux d’information dans leur SI, l’objectif de ce projet étant avant tout de gagner du temps ».

Parmi les structures de santé engagées dans la phase pilote 2016, les 3 établissements sélectionnés ont choisi de faire confiance à Enovacom.

Objectifs du projet : optimiser les ressources et simplifier les échanges

R.O.I. IMMEDIAT :
Le coût de traitement d’une facture dématérialisée reçue est de 7,5€ contre 13,8€ pour une facture papier.


GAIN DE TEMPS :
Avec plus de 6000 factures reçues par an par les établissements publics, intégrer les factures directement dans le GEF permet d’optimiser les ressources.

GESTION SIMPLIFIEE :
Harmonisation des pratiques de gestion, fluidité des échanges, traçabilité des données, transparence…

A propos d’Enovacom :
Leader sur le marché français, Enovacom développe des logiciels dédiés aux systèmes d’information de santé pour faciliter l’échange et le partage de données. Enovacom, c’est plus de 100 collaborateurs, 1490 clients dont 97% recommandent ses services. Plus d’informations sur : www.enovacom.fr 

établissements de santé, enovacom, dématérialisation, logiciels