Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Ruralité et technologies : les réponses de la Silver Eco (Communiqué)

Propos recueillis par Delphine Guilgot, JEUDI 01 SEPTEMBRE 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les 29 et 30 septembre prochains, le territoire Sud Gironde accueille le 1er salon de la Silver Economie en ruralité[1]. Quelle place donner aux nouvelles technologies ? En quoi le milieu rural est-il l’un des plus concernés ? Rencontre avec les organisateurs, Solange Ménival, Présidente du Pays du Haut Entre Deux Mers, et Jérôme Lemoine, directeur du CLIC.  

Quelle est la place des nouvelles technologies et du numérique dans la silver économie ?

Solange Ménival Jérôme LemoineSolange Ménival : Les technologies produisent de nouveaux usages et poussent les acteurs, dès qu’ils en maitrisent la pratique, à faire évoluer leur métier. Ce sont des opportunités magnifiques pour développer le maintien à domicile des personnes âgées et elles ouvrent des portes vers une autre façon de vivre, de prendre soin, de travailler. Cependant, leur mise en place exige une grande qualité des ressources humaines en charge de délivrer les services. Les hommes et les femmes doivent monter en qualification et en coordination. Les technologies ne produiront leurs effets qu’à la condition que les acteurs se donnent les moyens d’une préparation conjointe. Dès lors, nos organisations territoriales connaîtront un bing bang social et économique.

La ruralité est-elle si spécifique qu'elle nécessite sa propre manifestation ?

Solange Ménival : La spécificité de la ruralité est, d’une part, de tisser en continu des liens de proximité, et d’autre part, de devoir se battre pour assurer les services de base à la population. Les besoins ne sont pas entièrement couverts par l’offre. Les opérateurs téléphoniques, par exemple, peinent à couvrir toutes les zones rurales. L’enjeu est d’offrir aux industriels des masses critiques suffisantes pour que leurs projets soient économiquement viables. Il faut pour cela rassembler les forces dispersées. C’est l’objectif de ce salon : réunir les forces professionnelles et les communautés du territoire, les décloisonner et leur présenter les technologies et les organisations de demain. Il permettra de poser les enjeux spécifiques aux zones rurales et proposera de trouver, ensemble, comment relever le défi du vieillissement.

Où en est le territoire Sud Gironde sur ces questions ?

Le projet Silver@sudgironde a eu, depuis son démarrage, l’adhésion de l’ensemble des acteurs du territoire : élus locaux, professionnels du maintien à domicile, établissements de santé, … Cette mobilisation territoriale nous a permis d’attirer des entreprises pour tester leurs solutions numériques. Ainsi, nous expérimentons le système « Dom assist » mis en place par l’équipe Phénix de l’INRIA et qui équipe 100 personnes de plus de 75 ans sur notre territoire. Grâce à ce test, nous avons pu amorcer la formation des aides à domicile aux solutions numériques. Cette approche permettra une meilleur acceptation des outils connectés qui vont bientôt foisonner chez les seniors et dans le quotidien des professionnels. Nous allons également lancer, en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, une formation spécifique à destination des artisans, en particulier des professionnels du BTP.

[1] Retrouvez toutes les informations sur le Salon Silver@Sud Gironde sur http://www.pays-haut-entre-2-mers.com/site/post/1ER-SALON-DE-LA-SILVER-ECONOMIE-EN-RURALITE 

 

formation, solutions numériques