Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Téléradiologie : un appel à sortir du Moyen Âge

DSIH,@lehalle, MARDI 06 DéCEMBRE 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Laurent Verzaux, radiologue au Havre et responsable du groupe Téléradiologie de la SFR (1), était invité à ouvrir la session de « Bilan après cinq ans de priorités nationales » organisée à l’occasion du 9e Congrès européen de la Société française de télémédecine (2).

diapo Moyen Age

Son constat est sévère. « On est au Moyen Âge, déplore-t-il, alors que nos patients n’y sont plus, en tout cas pour un grand nombre d’entre eux. » Il invite ses confrères à « bouger » et à « entrer dans une nouvelle ère » en rappelant que « le patient connecté va être acteur de sa démarche de soins ». Il insiste en affichant la conviction que le colloque singulier ne passera plus seulement, à l’avenir, par la consultation au cabinet – « vision archaïque des choses » à ses yeux – mais aussi bien via une application de smartphone.

Projets régionaux de santé et nouvelles organisations

Surtout, il met en garde contre une évolution de la téléradiologie qui prendrait la forme d’une banale prestation de services. Un risque face auquel la SFR reste en alerte et qu’elle entend bien contrer via, notamment, la publication de guides de bonnes pratiques et autres recommandations du G4-Cnom (3). Pour le Dr Verzaux, la période est d’ailleurs tout à fait propice pour poser les fondations de nouvelles organisations, sur la base de projets médicaux de territoire partagés, et via la réécriture des Projets régionaux de santé (PRS) qui démarre actuellement. « Il faut que notre profession, les acteurs de terrain, s’impliquent dans l’écriture de ces PRS », souhaite-t-il.


(1)   Société française de radiologie.

(2)   Les 1et 2 décembre, à Paris. http://www.sft-congres.com/Programme

(3)   Conseil professionnel de la radiologie française et Conseil national de l’ordre des médecins.

téléradiologie, radiologie