Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Schémas directeurs SI de GHT : « Il va falloir accélérer ! »

DSIH,@lehalle, MARDI 23 MAI 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La DGOS[1] a présenté la dernière édition de l’Atlas des SIH[2] le 17 mai lors de la Paris Healthcare Week. Parmi les principales nouveautés : 17 indicateurs permettant de suivre la convergence des systèmes d’information (SI) au sein des groupements hospitaliers de territoire (GHT) ont été ajoutés à l’Observatoire des systèmes d’information de santé (oSIS).  

83 GHT, soit 61 % du nombre total de groupements, ont commencé à les renseigner. Mais cette proportion est très variable selon les régions. Elle atteint les 100 % pour la Corse, l’océan Indien, la Martinique ou encore les Pays de la Loire. Elle ne dépasse pas, en revanche, les 30 % dans les Hauts-de-France ou en Normandie.

États des lieux finalisés

Préalable indispensable à la mise en œuvre du système d’information convergent, la validation du schéma directeur SI (SDSI) de GHT constitue la première étape de la trajectoire et doit être réalisée au 1er janvier 2018.
Pour cet indicateur, un peu plus de 50 % des GHT (sur une base de 52 réponses) déclarent ne pas avoir initié leur SDSI, contre 48 % qui font état de travaux en cours (et parmi lesquels 8 % ont achevé ce chantier). Mais 40 % (sur le total des 83 réponses) ont tout de même finalisé un état des lieux des SI de leur GHT.
« Il va falloir accélérer » au regard du calendrier imposé, a commenté Caroline Le Gloan, adjointe au chef du bureau des systèmes d’information des acteurs de l’offre de soins à la DGOS.
La mise en place d’une DSI commune pour les établissements parties au GHT a cependant avancé. Plus de 50 % (sur 65 GHT répondants) indiquent avoir lancé ces travaux et ils sont même 14 % à s’appuyer concrètement sur cette DSI commune (voir le graphique ci-contre).

DSI_commune

La mise en œuvre d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences pour les personnels de la DSI commune reste en revanche à la traîne et n’est le fait que d’une quinzaine de GHT.

Sans surprise, il est trop tôt pour suivre la convergence des applicatifs, qui fera l’objet d’une étude plus approfondie annoncée pour les prochains Atlas. À suivre.


[1] Direction générale de l’offre de soins.

[2] http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgos_atlas_sih_2017.pdf 

 

hospitaliers, healthcare, dsi