Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Désormais référencé à l’Ugap, InterSystems simplifie l’accès à son offre logicielle intégrée (Communiqué)

InterSystems, MARDI 19 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

InterSystems, dont la technologie de gestion des dossiers patients informatisés (DPI) a été déployée par davantage d’hôpitaux que toute autre technologie concurrente au cours des quatre dernières années, est aujourd’hui un acteur majeur du secteur de la santé dans le monde.  

C’est par l’intermédiaire de son partenaire SCC que l’ensemble de l’offre d’InterSystems est aujourd’hui accessible à l’ensemble des acheteurs publics, sans qu’ils aient besoin de passer par une procédure d’appel d’offres parfois longue et complexe. 

Une offre innovante, accessible et transparente

Qu’il s’agisse de ses systèmes d’information de santé intégrés (TrakCare et HealthShare), de sa plateforme d’interopérabilité (Ensemble), de sa base de données multimodèles (Caché) ou de ses technologies intégrées de BI (DeepSee), d’analyses sémantiques (iKnow) et de développement d’applications Web (Zen), InterSystems avait la volonté de rendre son offre lisible, accessible et facile à évaluer pour les DSI clients de l’Ugap (Union des groupements d’achats publics). L’entreprise a donc choisi de proposer trois offres packagées en fonction de la taille, du type et des besoins des clients.

La première formule classique propose un achat de licences en fonction du nombre d’utilisateurs, assorti d’un contrat de service. La seconde formule, dite « de souscription » transforme l’investissement en charges d’exploitation, en proposant un montant forfaitaire mensuel ou hebdomadaire intégrant achat de logiciels, service et maintenance. Enfin, InterSystems propose l’ensemble de ses solutions et modules en mode SaaS.

Carlos Jaime« Il nous a paru essentiel de pouvoir adresser le marché public français de manière à la fois simple, innovante et accessible », explique Carlos Jaime, directeur général d’InterSystems France. « Notre référencement à l’Ugap constitue une étape clé dans notre stratégie de croissance sur le marché français, qui s’accompagne actuellement d’une vague de recrutements destinée à renforcer nos équipes. »

Le poids des centrales d’achat toujours renforcé dans la commande publique

Selon le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, la commande publique a représenté, en 2014, 200 milliards d’euros, soit 10 % environ du PIB français. Parce qu’elles facilitent, accélèrent et sécurisent les procédures d’achat, en épargnant notamment au client des démarches de mise en concurrence, les centrales d’achat sont de plus en plus plébiscitées par les acheteurs publics.

Dans le secteur de la santé, par exemple, les délais et les contraintes de mise en œuvre des groupements hospitaliers de territoire (GHT) incitent de plus en plus d’établissements à se tourner vers les centrales d’achats publics, à l’image de l’Ugap, dont le fonctionnement unique en « achat pour revente » permet au client d’accéder immédiatement à près de 350 000 références issues de 2 200 marchés actifs.

intersystems, dpi