Vous êtes dans : Accueil > Tribunes libres >

Info flash, un médecin condamnée pour espionnage au sein d’un établissement de santé

Cédric Cartau, VENDREDI 06 AVRIL 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Je ne l’ai appris qu’aujourd’hui, un arrêt de la Cour de Cassation (chambre criminelle, 16/01/2018 – 16-87168) publié début avril fait mention de la condamnation d’un médecin dans un établissement de santé.

Le médecin en question avait installé un keylogger – dispositif permettant de capter les frappes au clavier pour récupérer des informations telles les mots de passe ou les mails – sur les PC de deux de ses confrères, à des fins d’espionnage et notamment pour récupérer des mails relatifs à un autre litige.

L’arrêt de la Cour est long et pas évident à lire pour un novice du droit, mais en substance le médecin incriminé a tout tenté pour faire casser le premier jugement, sans succès, et au final a été condamnée à 2000 euros d’amendes et une inscription au casier judiciaire.