Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Réformes du financement des indications pharmaceutiques et du transport des patients : TimeWise Chimio est prêt

DSIH, Pierre Derrouch, MARDI 02 OCTOBRE 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La nouvelle législation impose aux praticiens de coder les prescriptions de médicaments inscrits sur la liste en sus. Les modalités de facturation du transport des patients hospitalisés ont également évolué. Time Wise chimio, édité par Canyon Technologies, permet aux établissements de se conformer à ces changements.

Indications et facturation

Les médecins qui appliquent un protocole de chimiothérapie à un patient doivent désormais associer une indication en fonction de la pathologie. Mais les médicaments inscrits sur la liste en sus sont très nombreux en chimiothérapie et cette liste évolue en permanence : arrivée de nouveaux médicaments, génériques ou biosimilaires, radiation d’indications thérapeutiques de la liste en sus, modification des tarifs de responsabilité… Les pharmaciens doivent mettre à jour en continu leur thésaurus de médicaments pour disposer de dossiers complets et éviter les erreurs de facturation. « Une saisie manuelle de ces données dans les logiciels se révèle extrêmement chronophage, obligeant les pharmaciens à suivre quotidiennement les journaux officiels et les textes de loi », indique Canyon Technologies. Pour faciliter cette tâche, TimeWise a développé une interface permettant de recueillir directement ces informations sur CIOdc, le référentiel d’interopérabilité des médicaments actualisé quotidiennement par l’association Phast.

Parallèlement, un nouvel élément, le « code LES » (code Liste en sus), doit être transmis à la facturation/PMSI. Le connecteur CIOdc permet également aux utilisateurs de TimeWise de récupérer automatiquement le code associé. Ce code, obligatoire depuis le 1er septembre 2018, soumis à des pénalités financières à partir de mars 2019, constitue « un élément critique de facturation et une nouvelle contrainte pour les établissements de santé comme pour leurs oncologues », relève Canyon Technologies qui ajoute : « Heureusement, l’association Interop’Santé a su réagir avec célérité pour modifier le flux normalisé HPrim XML avec l’ajout de la nouvelle balise “Code LES”. Les communications entre les logiciels métiers tels que TimeWise Chimio et les solutions de gestion administrative s’en trouvent simplifiées. »

Transport des patients hospitalisés

Autre réforme majeure à intégrer pour les établissements : la facturation du transport des patients, qui est entrée en application le 1er octobre 2018. Les remboursements des transporteurs, ambulances ou transports assis professionnalisés (véhicules sanitaires légers, taxis conventionnés) ne sont plus intégralement pris en charge par les caisses. Quand un patient hospitalisé en centre SSR, en établissement psychiatrique ou en Ehpad doit subir une séance de chimiothérapie, l’établissement prescripteur organise le déplacement et rédige la prescription de transport sur un nouveau formulaire. TimeWise Chimio permet de repérer les patients concernés et génère les formulaires de prescription en quelques clics, « ce qui facilite grandement le travail des infirmières et des administratifs impliqués dans le processus », souligne Canyon Technologies. « Malgré les délais toujours très courts entre la publication des réformes et leur date d’application, nous garantissons la mise à jour de nos logiciels », conclut l’éditeur.

Plus d'informations rendez-vous : http://www.canyon.fr/twchimio.html 

chimio, canyon technologies, chimiothérapie, patient, logiciels