Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Dématérialisation des comptes rendus médicaux

DSIH, Damien Dubois, MARDI 03 SEPTEMBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Lifen est un assistant qui permet d’envoyer 100 % des courriers médicaux sur tous les canaux numériques ou postaux à tous les destinataires (professionnels de santé, patients, établissements). Interview de Guillaume Laguette, directeur marketing de Lifen.

En quoi Lifen est-il différent des autres solutions ?

lifenLes solutions existantes de dématérialisation des comptes rendus médicaux fonctionnent le plus souvent en silos, alors que Lifen est un outil de communication universel. Les établissements peuvent envoyer tout type de documents médicaux à 100 % des destinataires (professionnels de santé, patients, établissements) quel que soit le système utilisé, grâce à l’annuaire des professionnels de santé le plus complet de France, mis à jour quotidiennement.
Concrètement, Lifen identifie automatiquement les modes de communication disponibles des correspondants et permet de spécifier les préférences parmi MS Santé, Apicrypt, Medimail, Zepra et même La Poste. Les correspondants sont contactés pour s’assurer de la bonne réception des courriers, et nos équipes peuvent les accompagner dans le choix d’une solution de messagerie sécurisée. Les comptes rendus peuvent être consultés depuis n’importe quel smartphone.

Quels sont les taux moyens de dématérialisation ?

Nous avons lancé ce produit il y a trois ans pour aider les établissements publics en France à dématérialiser leurs comptes rendus. Avant de nous solliciter, ils en sont en général à un taux de 30 % au maximum. Nous leur garantissons au moins 65 % de dématérialisation. Aujourd’hui, nous sommes le numéro 1 de la dématérialisation en France avec une moyenne de 85 % de comptes rendus dématérialisés.

Quels sont les avantages de cette solution ?

Réduire les coûts postaux et diminuer le temps de traitement des secrétaires sont des objectifs pour tous les DSI de France. Notre outil permet de diviser par trois les dépenses postales et fait gagner trois heures par semaine à chaque secrétaire. Ces performances sont rendues possible grâce à notre intégration et à l’identification automatique du destinataire avec sa préférence de protection. Concrètement, une fois le compte rendu saisi dans le DPI, il est automatiquement envoyé sur Lifen puis analysé, et la secrétaire a simplement besoin de valider si les informations détectées sont correctes. Ce processus demande moins de 10 secondes.
Notre outil est 100 % interopérable avec toutes les solutions du marché. L’installation s’effectue en quelques heures, soit globalement, soit poste par poste en intégrant l’application sur celui de la secrétaire médicale. Plus de la moitié du temps d’installation est consacrée à la formation des secrétaires médicales. L’adoption est rapide. Elles gagnent du temps, et le risque d’erreur est diminué.

Quels sont vos objectifs à moyen terme ?

Actuellement, nous sommes déployés dans une cinquantaine d’établissements dont l’institut Curie, le CHU d’Angers, les hôpitaux universitaires de Strasbourg ou Robert Debré. Pour l’instant, nous avons une approche directe de déploiement de notre solution de manière interopérable. Une dizaine de partenaires sont branchés directement à notre API. C’est un atout pour les DSI qui veulent fluidifier la communication digitale. Notre ambition est d’aider les établissements dans la coordination médicale du parcours de soins et de rapprocher la ville et l’hôpital grâce à une meilleure transmission de l’information.

Plus d'informations : www.lifen.fr 

dématérialisation, interopérable, dsi