Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Lensys et Dräger innovent à Médipôle Garonne (Communiqué)

DSIH, Damien Dubois, MARDI 17 SEPTEMBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Avec Direct-Consult et Direct-Op, les anesthésistes de la clinique Médipôle Garonne de Toulouse assurent l’informatisation du dossier d’anesthésie, totalement intégrée dans le système d’information de l’établissement. Entretien avec le Dr Olivier Rontes, anesthésiste à la clinique.

Quels besoins aviez-vous identifiés ?

Dr-Olivier-Rontes-anesthesiste-clinique-Medipole-Garonne-de-ToulouseDr Olivier Rontes, anesthésiste à la clinique Médipôle Garonne de ToulouseLa clinique Médipôle Garonne est spécialisée dans la chirurgie ortho pédique, qui représente 80 % de notre activité. Chaque année, 3 000 prothèses de hanche et de genou sont posées.
Notre priorité était de réduire la masse de papiers volants et surtout d’intégrer parfaitement nos données d’anesthésie dans les autres logiciels de la clinique.
Par ailleurs, notre ancien module informatique de consultation et de peropératoire ne s’interfaçait pas avec notre logiciel de soins, ce qui nous posait des problèmes d‘organisation.

Direct-Consult répondait-il à vos critères ?

Oui. Nous avons gagné sur tous les plans. La capacité de Lensys à s’adapter à nos contraintes nous a particulièrement séduits. Nous avons été à l’initiative de certaines évolutions du logiciel, par exemple la gestion des prescriptions automatisées d’érythropoïétine.
Direct-Consult a été installé rapidement, et toute l’équipe a pu commencer à l’utiliser après seulement quelques jours de formation.
Même pour les passerelles, tout a bien fonctionné dès le début. Les données administratives et médicales transitent de manière fluide d’un logiciel à l’autre, aussi bien avec WebPCP pour la démographie et le planning opératoire qu’avec Dopa-Soins pour les prescriptions et les soins. Nous pouvons ainsi assurer la sécurisation des prescriptions de même que les contraintes de qualité pour les certifications.
De mon point de vue, nous profitons ainsi des avantages du métier, tout en étant « tout intégrés ».

Et concernant le suivi peropératoire ?

Notre activité se fait à 80 % sous anesthésie locorégionale. Lensys a su nous proposer une solution adaptée à notre circuit patient. Le patient est placé dans une salle d’attente avant le bloc, où l’infirmière lui administre l’antibiothérapie. Il est ensuite transféré dans un box pour l’anesthésie, puis dans une salle d’attente avant l’intervention. Après le bloc, il est transporté en salle de réveil. Jusque-là, tous les logiciels butaient sur l’identification du patient, à chaque étape, sur chaque poste. En 2017, nous avons choisi Direct-Op pour faciliter ce suivi, dans un premier temps en salle de surveillance postinterventionnelle, puis dans toutes les salles de blocs.
Un travail commun inédit a eu lieu entre Lensys et Dräger, notre fournisseur de moniteurs de surveillance. Leur collaboration a été très rapide et efficace.
Nous avons aujourd’hui un outil optimal, et surtout en lien direct avec nos scopes mobiles.
Le code-barres d’identification du patient est scanné dès son arrivée au bloc, Il peut ainsi être identifié sur Direct-Op et sur le scope Dräger.
L’intervention se lance de manière automatisée, et les changements de salle sont détectés grâce au scope mobile. Les actions humaines sur le logiciel sont réduites au minimum, ce qui nous permet de nous concentrer sur notre métier d’anesthésiste.
Une fois que le patient est sorti du bloc opératoire, toutes les données sont archivées, notamment dans le dossier du patient de Web100T. C’est un avantage très précieux pour nous.

Avec du recul, quels bénéfices constatez-vous ?

D’abord l’exhaustivité de la feuille d’anesthésie. Quand ce travail est réalisé à la main, nous avons tendance à oublier des éléments, sans compter le temps perdu. Grâce à Direct-Op, nous avons pu automatiser le parcours patient, la récupération des constantes et les protocoles. Ce gain de temps nous permet de nous consacrer davantage aux patients.

Plus d'information ici
Retrouvez les équipes Lensys au congrès SFAR du 19 au 21 septembre stand N° G5

clinique, anesthésistes, patient, logiciel, bloc, logiciels