Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Du DMI au DM… La solution VIDAL sur les dispositifs médicaux s’enrichit

DSIH, Damien Dubois, MARDI 17 SEPTEMBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Pour répondre aux attentes des professionnels de santé hospitaliers en matière de données sur les dispositifs médicaux, la solution VIDAL DMI s’enrichit en élargissant son périmètre d’informations. Carlos Carvalho, directeur des ventes et responsable de la solution VIDAL DMI, nous en dit plus.

Pourquoi une base DMI ?

Carlos CarvalhoL’une de nos activités est d’apporter de l’information sur le médicament (VIDAL Hoptimal, VIDAL Mobile) et d’assurer la sécurisation des prescriptions à travers des API spécifiques intégrées dans les applications métiers de nos partenaires éditeurs.L’accès à une information dans le domaine du dispositif médical, et plus particulièrement du dispositif médical implantable (DMI), est difficile dans la mesure où il n’existe pas de base d’information fiable. VIDAL DMI a constitué une première approche pour fournir aux hôpitaux des données structurées et faciliter la gestion des DMI.

Nous avons pris la mesure du besoin lié à la traçabilité et à la sécurisation du parcours du DMI au sein des établissements de santé. De nombreux hôpitaux ont mis en place une organisation et/ou intégré cette donnée dans leur système d’information hospitalier (SIH). Mais il est difficile de garantir à 100 % la traçabilité et l’identification d’un DMI. Dans le meilleur des cas, on avoisine les 70 % en déployant des investissements humains et techniques considérables. Cette situation est le résultat de plusieurs paramètres : absence de codification unique, de normes d’identification des dispositifs (codes-barres) et diversité d’appellation des produits. Aujourd’hui, le niveau d’exigence réglementaire sur la traçabilité s’accroît et impacte aussi bien les fabricants que les établissements.
Grâce à notre savoir-faire sur la gestion des bases de données, notre solution VIDAL DMI a pour objectif de répondre au mieux aux problématiques rencontrées sur le terrain dans le parcours complexe du DMI. En mettant à la disposition des éditeurs des API spécifiques et des données mises à jour régulièrement, nous facilitons l’intégration de ces informations au sein des logiciels de nos partenaires. Le professionnel de santé peut ainsi disposer de façon simple et rapide de l’ensemble des informations obligatoires nécessaires à l’identification et à la gestion d’un DMI.
Notre base de données DMI peut en effet s’interfacer avec toutes les applications du circuit des DMI (logiciel de pharmacie, logiciel de bloc, logiciel de facturation…) et vient ainsi renforcer la sécurisation et la traçabilité, avec entre autres la remontée des données et des informations obligatoires (code Cladimed, code LPPR et tarif à jour, nom du fabricant, référence du produit, etc.).

Du DMI vers le DM, pourquoi cette évolution ?

Pour répondre à la demande des hôpitaux qui souhaitent traiter en une seule fois l’ensemble des problématiques des DM, implantables ou non. La difficulté consiste à recenser ces produits pour pouvoir les intégrer puisque, actuellement, il n’existe pas de base exhaustive à jour.Notre démarche est de garantir l’exhaustivité de la fourniture des informations en fonction du référencement local. Les données sont mises à jour, structurées et complétées de façon automatique et régulière.
VIDAL DM contribue à toutes les étapes du parcours du dispositif médical au sein de l’établissement, en améliorant et en facilitant la visibilité au même titre que la sécurisation.

Comment apporter à la fois visibilité et sécurité ?

Comme évoqué précédemment, l’identification d’un dispositif médical (implantable, stérile) n’est pas toujours aisée ni facilitée. L’arrivée d’un identifiant à usage unique (IUD) va améliorer les choses puisqu’un code unique, structuré existera pour chaque produit et non plus une hétérogénéité de marquages individuels propres à chacun des fabricants. Mais ce code ne répondra pas à toutes les obligations imposées aux établissements.
Notre base de données en lien avec les applications des éditeurs viendra confirmer la désignation du produit par l’affichage d’un libellé long harmonisé en plus de la référence du produit. Ce libellé reprend les informations de base (nom du fabricant, référence…) et toutes les informations utiles à une meilleure identification du produit viennent le compléter. Des précisions complémentaires (code Cladimed, indications…) sont également fournies. De la réception du produit jusqu’à son usage, VIDAL DM accompagne le circuit du DM.

Où en est le déploiement ?

La phase initiale de constitution de la base sur les DMI est terminée. Elle est utilisable en consultation. Nous finalisons l’interopérabilité avec nos partenaires pour un déploiement avant la fin de l’année.
Nous travaillons déjà avec différents établissements pour qui nous traitons les fichiers de DM afin de leur fournir un référentiel à jour, complété par les informations exigées par la réglementation. Ils peuvent ainsi rapidement se mettre en conformité et répondre aux exigences du Caqes. 

Après VIDAL DMI, base de données des dispositifs médicaux implantables, VIDAL lance VIDAL DM

En parallèle de sa base de données sur les médicaments, VIDAL a lancé VIDAL DMI et éditera bientôt VIDAL DM.

VIDAL DMI

VIDAL DMI est la base spécialisée dans le domaine du dispositif médical implantable. Elle propose un libellé standardisé bâti à partir de la classification Cladimed et des codes LPPR, améliorant ainsi l’identification des dispositifs médicaux implantables et facilitant leur recherche (par nom, code, référence, classification, code-barres…) ainsi que la description de leurs caractéristiques essentielles (Cladimed/LPP, traçabilité, stérilité, tarif de remboursement…). En lien avec les documents de référence et les indications LPPR, elle s’intègre également dans les logiciels du SIH.

La base recense plus de 400 000 références de DMI, soit plus de 90 % de la totalité des dispositifs répertoriés en France. La référence inclut les informations précises du fabricant interfacées avec le logiciel de stock. Les données remontent au logiciel de bloc, et le scan du code-barres du dispositif permet d’obtenir la confirmation qu’il s’agit du bon produit. Les données économiques et financières remontent également automatiquement dans le logiciel de facturation.La base de données sur les DMI est utilisable en consultation. L’interopérabilité avec les logiciels partenaires est en cours de déploiement.

VIDAL DM

Pour les DM, les contraintes restent les mêmes. L’objectif est de répondre aux besoins de chaque établissement de santé à partir de leur livret et de leur référentiel. Les données sont comparées à la base de VIDAL, corrigées au besoin et complétées. L’étape suivante consistera à fournir une connexion automatique par interfaçage, beaucoup plus fluide, et des mises à jour quotidiennes. Avec ce système, qui permet d’alimenter le référentiel de chaque établissement, la base sera exhaustive pour chaque client.
Une véritable attente sur le terrain qui ne manquera pas de satisfaire l’ensemble des utilisateurs de dispositifs médicaux, aussi bien éditeurs que professionnels de santé.

Plus d'informations, téléchargez la plaquette VIDAL DMI  ici

dmi, vidal, dispositifs médicaux, périmètre, hospitaliers, logiciel, logiciels, dsih, dispositifs médicaux implantables, sih, bloc, api