Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Les liens entre la ville et l’hôpital renforcés au centre hospitalier de Douai grâce au dossier patient informatisé de nouvelle génération Maincare IC

DSIH, MARDI 08 OCTOBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le centre hospitalier de Douai s’est tourné vers la plateforme de digitalisation de la production de soins Maincare IC pour moderniser son dossier patient informatisé. Une évolution qui s’inscrit dans une démarche d’ouverture vers la ville et de responsabilité populationnelle.

DOGIMONTDepuis septembre 2019, le centre hospitalier de Douai – établissement support du GHT du Douaisis comprenant également le centre hospitalier de Somain – a lancé les travaux de déploiement de son nouveau DPI. Outre le remplacement d’un DPI existant devenu obsolète, « il nous fallait une solution à l’avant-garde d’un DPI de territoire permettant la communication la plus fluide possible, quasiment en temps réel, entre la ville et l’hôpital », explique Renaud Dogimont, directeur général du centre hospitalier. La plateforme Maincare IC répond à cette stratégie d’échanges renforcés, développée dans le prolongement d’un travail d’identification des besoins mené depuis cinq ans par le CH de Douai avec la médecine de ville, les infirmières libérales et les pharmaciens d’officine. Le CH de Somain bénéficiera ultérieurement de cette nouvelle solution.

Un choix validé par les futurs utilisateurs

LAUREYNSImpliqués par le biais de groupes métiers (soignants, infirmières, médecins…) et de branches (urgences, pôles médicotechniques…), les acteurs de l’hôpital ont particulièrement été séduits par l’ergonomie de Maincare IC. « La prise en main est facile, avec des temps réduits de formation des médecins, des infirmiers et des aides-soignants », analyse Franck Laureyns, directeur de la stratégie, des affaires médicales et de la communication de l’hôpital. L’étendue du périmètre des fonctionnalités a été également particulièrement appréciée. Et, désormais, toutes les informations du parcours du patient sont accessibles à partir d’une ligne de vie.

Une démarche de responsabilité populationnelle

Le nouveau DPI participe également à la mise en œuvre d’une démarche de responsabilité populationnelle portée par le CH de Douai. Il s’agit d’une expérimentation inédite d’intégration clinique à l’échelle nationale, retenue dans le cadre du dispositif « Innovation en santé » défini à l’article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) 2018. Cette démarche vise à soigner collectivement des personnes atteintes de diabète et d’insuffisance cardiaque, deux pathologies à forte prévalence, en s’appuyant sur l’ensemble des acteurs de santé du territoire. Maincare IC assure l’interopérabilité ville-hôpital nécessaire pour parfaire la qualité des soins.

Vers une médecine prédictive

L’établissement s’est également fixé un objectif de détection préventive tournée vers la population. « Une fois que nous aurons défini les indicateurs d’hospitalisation ou de prescription médicamenteuse avec la ville, notre nouveau DPI devrait être en mesure à terme d’alerter le médecin de ville sur la nécessité – compte tenu des signaux faibles identifiés – de prescrire des examens à un patient avant qu’une pathologie ne se déclare », précise le directeur de la stratégie, des affaires médicales et de la communication. Place à la médecine prédictive donc, avec Maincare IC qui devrait permettre d’épargner autant que possible aux patients un passage aux urgences.

hospitalier, patient, dossier patient, dossier patient informatisé, production, dpi, médecine, urgences, dsih