Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

ORBIS peut compter sur ses utilisateurs pour contribuer à sa progression

DSIH, Propos recueillis par Bruno Benque, MARDI 15 OCTOBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le DPI ORBIS d'Agfa Healthcare, le plus utilisé en Europe, fait l'objet d'un évolution constante, grâce notamment à une interaction régulière avec ses clients regroupés au sein d'une association dédiée, RESO. Nous avons rencontré Emmanuel Mougeotte, Directeur Général d'Agfa Healthcare, et Ghislain Boisseau, Directeur Country Solution Manager France, qui approuvent cette collaboration favorisant les axes de progrès pour ce DPI.

ORBIS est le Dossier Patient Informatisé (DPI) le plus utilisé en Europe. En France, c'est notamment à l'Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) qu'il démontre sa solidité et sa fiabilité, puisqu'il équipe la totalité des 39 établissements du groupe. 

Une politique d'évolution dynamique appliquée à ORBIS

« Cela représente une base ouverte de 74 000 utilisateurs inscrits, avec, aux heures de pointe, entre 11 000 et 12 000 utilisateurs simultanés, un record en Europe ! », s'enthousiasme Emmanuel Mougeotte. « Nous avons mis en place, depuis 2016, un processus d'optimisation, conjoint entre l'AP-HP et Agfa Healthcare, prenant en compte les applicatifs, les couches logicielles qui y sont liées, ainsi que les bases de données et les systèmes d'exploitation, pour effectuer des réglages de précision fréquents. » Agfa HealthCare a mis en place une politique d'évolution dynamique de cette solution autour de quatre grands axes : tout d'abord poursuivre la rénovation technologique d’ORBIS, ensuite renforcer les modules de spécialités cliniques existants comme, par exemple, le circuit du médicament, les urgences et la réanimation et élargir le périmètre vers de nouveaux modules notamment l’anesthésie en début d’année prochaine.

De nouveaux modules de spécialités en cours de développement

Puis, ce processus dynamique comprend le médico-social et enfin l'ouverture d'ORBIS vers la ville, grâce notamment aux apports d’Inovelan, entreprise spécialisée dans la coordination des parcours cliniques acquise en avril 2018. « Concernant le medico-social, nous avons lancé un module Ehpad spécifique et totalement intégré au DPI pour la gestion des résidents d’Ehpad au sein d’un GHT, poursuit Emmanuel Mougeotte. Il est essentiel, en effet, que l'information d'un patient soit facilement accessible au gré de la mobilité de celui-ci en MCO ou en EHPAD.» Pour développer toutes ces avancées technologiques, les équipes R&D ORBIS sont réparties dans quatre pays européens. Elles s'appuient notamment sur les retours de RESO, l'association loi 1901 des utilisateurs de cette solution qui regroupe aujourd'hui 35 établissements utilisateurs d'ORBIS et avec lesquels les intervenants Agfa Healthcare communiquent, partagent, mais sont aussi challengés.

Un dialogue permanent avec RESO pour répondre aux aspirations des utilisateurs

« Les échanges de RESO avec Agfa HealthCare sont fréquents et réguliers, et l'association organise, une fois par an, une Assemblée Générale (AG) à laquelle nous sommes conviés, précise Ghislain Boisseau. C'est le moment où l'on identifie les grands axes d'évolution à suivre, où l'on présente aussi la roadmap à trois ans sur chaque projet. À cette occasion également, des groupes de travail et ateliers sont organisés qui nous permettent de plancher sur des projets communs, par thématique. » L'AG 2019 a rassemblé 90 utilisateurs d'ORBIS, dont 9 du CHU de Toulouse ! Chaque responsable a fait un point sur les évolutions réalisées ou en cours et un plan de rénovation a été discuté. « Quelques adhérents ont, en outre, présenté des thèmes à approfondir, le plus porteur à mes yeux étant celui du centre hospitalier du Mans sur l’ouverture du DPI vers la ville » , poursuit Emmanuel Mougeotte.

À la recherche de nouveaux actionnaires pour un plan de développement ambitieux

Pour renforcer cette coopération, un outil de communication a été créé qui recense les demandes des clients, pour un meilleur travail en commun et pour homogénéiser les pratiques. C'est ainsi qu'a été lancée en avril 2019, la formulothèque, plateforme collaborative permettant le partage gratuit des formulaires développés par certains sites avec la totalité de la communauté des utilisateurs d’ORBIS. 

« Afin d’accélérer notre plan de développement très ambitieux, conclut Emmanuel Mougeotte, nous sommes à la recherche d’un nouvel actionnaire pour une partie d’Agfa HealthCare, dont la France ».

agfa healthcare, healthcare, agfa, dpi, orbis, dsih, patient, cliniques