Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Doctrine nationale du numérique en santé Ma Santé 2022 : Maincare Solutions 100% aligné (Communiqué)

Maincare Solutions , LUNDI 18 NOVEMBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

En avril dernier était présentée la feuille de route « Accélérer le virage numérique » du plan Ma Santé 2022, une présentation suivie quelques mois plus tard par la mise en concertation des premiers éléments de sa doctrine technique. En phase avec l’ambition et les fondamentaux de cette feuille de route, Maincare Solutions a présenté lors des Journées e-Santé 360 les principaux points d’alignement de sa stratégie avec les orientations et les actions de la doctrine nationale.

Un cadre de référence national pour tous les acteurs de l’e-santé

Le 25 avril 2019, la Ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn a présenté la feuille de route « Accélérer le virage numérique » qui fixe le cap en matière de numérique en santé pour les cinq prochaines années. Elle a également annoncé la création de la Délégation ministérielle du Numérique en Santé (DNS) qui a pour mission, entre autres et en concertation avec l’ANS (Agence du Numérique en Santé, ex Asip Santé) et le Conseil du Numérique en Santé (CNS), d’élaborer et de publier la doctrine technique du numérique en santé assortie d’un schéma d’architecture cible. Cette doctrine, élaborée sous la responsabilité de Dominique Pon, pose un cadre de référence et propose une trajectoire à l’ensemble des acteurs de l'e-santé en France.

Cette doctrine est depuis septembre 2019 mise en concertation publique, l’occasion pour Maincare Solutions d’analyser en détail les différents éléments de l’architecture cible proposés et de confirmer son parfait alignement avec les cinq orientations de la doctrine ainsi que sur chacune des vingt-six actions qui en découlent.

15 années au service d’une vision urbanisée des S.I. dans le respect des orientations nationales

Maincare Solutions, par le biais de son historique SQLI/IDO-IN/Covalia, accompagne depuis plus de 15 ans les régions (GRADES et ARS) dans la mise en œuvre de services e-santé tout en respectant les différents cadres nationaux, internationaux et réglementaires. La suite « Idéo », depuis sa conception, est bâtie sur un socle urbanisé respectant les fondamentaux d’architectures ouvertes des S.I. de santé et est basée sur des référentiels partagés afin d’assurer de hauts niveaux de sécurité et d’interopérabilité respectant les normes et standards, notamment les profils IHE.

Tout au long des 15 dernières années et dans un contexte d’innovation marqué, Maincare Solutions a créé des suites logicielles répondant aux exigences des professionnels. L’absence de services numériques socles nationaux sur lesquels bâtir les solutions métier à destination des professionnels a obligatoirement engagé Maincare Solutions dans la mise en œuvre d’architecture palliant ces manques, mais toujours en alignement avec les orientations et expérimentations nationales et régionales comme le DMP, la MSSanté, le ROR, etc. Ainsi, les solutions proposées par Maincare ont toujours été accélératrices de déploiement de services e-santé en favorisant l’urbanisation des systèmes d’information hospitaliers comme régionaux. Ces projets ont permis à Maincare d’acquérir une forte expérience dans ces architectures et de confronter ses solutions sur le terrain des usages.

Un parfait alignement de Maincare Solutions avec la stratégie Ma Santé 2022

La stratégie Ma Santé 2022, saluée comme un accélérateur des initiatives numériques par plus des trois quarts des établissements hospitaliers*, est donc un levier significatif dont les fondamentaux sont ceux de Maincare Solutions. Elle permet d’inscrire l’ensemble des acteurs de l’écosystème de la
e-santé autour d’une vision partagée, d’un cadre de référence et d’un schéma cible d’urbanisation.

L’enjeu majeur de Maincare Solutions reste toujours d’accompagner ses clients dans le développement des nouveaux usages et des services numériques en santé tout en s’alignant avec la stratégie Ma Santé 2022.

Dans ce contexte, Maincare Solutions se doit de :

  • Proposer des solutions urbanisées, agiles et non « silotées » ;
  • Faire évoluer ses solutions en tenant compte des ajustements nécessaires pour l’alignement avec MaSanté2022 ;
  • Accompagner l’évolution des SI régionaux, territoriaux afin qu’ils soient conformes à la doctrine ;
  • Proposer des ajustements à la doctrine sur la base de ses retours d’expérience à l’échelle nationale et internationale.

Au niveau des programmes régionaux, Maincare Solutions offre aux professionnels un panel de services numériques de coordination, complémentaires aux services socles de la doctrine (DMP, MSSanté, …) par l’intermédiaire de sa plateforme de gestion populationnelle IdéoPHM (Population Health Management) personnalisable et hautement paramétrable afin de s’adapter aux processus métier de coordination, de télésurveillance, de télémédecine. L’analyse détaillée des architectures déployées par Maincare Solutions dans les régions (GRADES) montrent leur conformité à la doctrine ainsi qu’aux dispositions transitoires.

Ainsi, à l’occasion des Journées e-Santé 360 qui se tenaient à Paris les 5 et 6 novembre 2019 et qui ont rassemblé plus de 500 acteurs de la e-Santé, Maincare Solutions a présenté l’alignement de sa stratégie produits avec la doctrine nationale du numérique en santé Ma Santé 2022. Cette stratégie s’inscrit pleinement en cohérence avec les principales actions de la doctrine et en particulier sur les points suivants :

Action #4 : Généralisation de l’identification numérique des acteurs du système de santé

La plateforme IdéoPHM a toujours été « consommatrice » des référentiels nationaux (RPPS, FINESS, …) ou régionaux lorsqu’ils existent grâce à son annuaire de sécurité / SSO. Dans les régions où IdéoPHM est déployée, le ROR est le référentiel des ressources et alimente la plateforme IdéoPHM. Pour les informations manquantes dans les RORs (exemples : communautés, motifs de rendez-vous, …), le peuplement est réalisé directement dans la plateforme. Ce fonctionnement pourra être modifié lorsque ces données seront disponibles dans les RORs et Maincare soutient le développement d’une interopérabilité bidirectionnelle avec les RORs ainsi que leur convergence à terme qui réduira les efforts de R&D nécessaires pour les éditeurs et leurs clients.

 Action #6 : Accélération du déploiement de l’Identifiant National de Santé (INS)

La plateforme IdéoPHM dispose d’un référentiel d’Identité Patient (IdéoIdentity) permettant de stocker les identités pour la production de soins, intégrant déjà l’INS comme trait d’identité (différent du NIR et qui sera accompagné des traits d’identité provenant des bases de référence nationales). Compte tenu du fait que certains patients ne disposeront jamais d’INS, la plateforme gère, en parallèle de l’INS, son propre identifiant interne. IdéoIdentity utilisera les téléservices de la CNAM à des fins de recherche, de vérification de l’INS et des traits de référence associés. Dans le cadre d’échange et de partage de données de santé avec les partenaires, l’INS et les traits d’identité associés (nom de famille, un des prénoms, sexe et date de naissance) seront systématiquement utilisés comme référentiel pivot. Enfin, conformément à la doctrine et compte tenu du rythme de déploiement de l’INS, la fonctionnalité de rapprochement d’identité d’IdéoIdentity continuera d’être utilisée tant qu’elle est nécessaire aussi bien au niveau des plateformes de parcours et télémédecine régionales que dans le cadre des GHT. Enfin, les fonctions avancées de gestion de l’identitovigilance proposées par IdéoIdentity sont indispensables dans le cadre actuel, avec l’arrivée de la nouvelle identité « INS » au sein des bases d’identités déjà existantes dans les S.I. territoriaux et régionaux.

Action 8 : Référentiels de sécurité et interopérabilité

La plateforme IdéoPHM permet d’ores et déjà la gestion de comptes fédérés grâce à son serveur centralisé de sécurité IdéoSSO, conforme aux protocoles OpenID, et propose divers dispositifs d’authentification forte conformes à la doctrine. La mise en œuvre de l’authentification par e-CPS, Pro Santé Connect ou France Connect sont en cours de mise en œuvre pour continuer d’enrichir le catalogue des modes d’authentification.

 Action 11 : Poursuite du déploiement et du développement du DMP

La plateforme IdéoPHM est complémentaire au DMP : elle alimente le DMP avec les documents de coordination. De même, les solutions SIH de Maincare Solutions créent et alimentent directement le DMP. Dans les architectures proposées par Maincare, le flux de documents de synthèse entre les producteurs et le DMP n’a pas objet à passer par la plateforme IdéoPHM. Conformément à la doctrine, et lorsque les exigences de la coordination des parcours l’exigent, les comptes rendus et documents de synthèse alimentent également le dossier de coordination d’IdéoPHM, cet envoi ne se substituant jamais à leur envoi direct au DMP. Ce dernier dispositif est transitoire pour Maincare Solutions tant que les conditions techniques et règlementaires actuelles liées à la consultation du DMP ne seront pas modifiées. Ainsi, Maincare Solutions souhaiterait une simplification des conditions techniques et réglementaires pour la consultation du DMP, ainsi que la mise à disposition « d’API DMP » pour intégrer nativement l’accès aux documents du DMP dans les solutions métier, SIH et plateformes de coordination. Si cette condition est remplie, le décollage des usages DMP pour les SIH et les plateformes de coordination semble garanti.

Action 12 : Accompagnement à l’usage des messageries sécurisées de santé

Maincare Solutions accompagne depuis longtemps les usages de la MSSanté dans l’ensemble de ses applications et continuera de le faire conformément aux orientations de la doctrine (ouverture aux acteurs du médico-social et du social ainsi qu’aux usagers). Pour s’inscrire dans ces orientations et accélérer son usage, Maincare Solutions va devenir opérateur de MSSanté et poursuit le développement des usages en mobilité.

 Action 14 : Développement d’outils numériques de coordination de parcours de santé en région avec le programme « e-parcours »

La plateforme IdéoPHM équipe déjà de nombreuses régions (GRADES) avec des services de coordination. Elle couvre l’ensemble des services attendus dans le cadre du programme e-parcours tout en s’appuyant sur les services nationaux et régionaux disponibles et à venir. Dans ce cadre, Maincare Solutions vient tout juste d’être référencé dans le cadre de l’appel d’offres e-Parcours du RESAH accompagné par Atos, Cegedim, Compugroup et Medicall (Entr’actes) ce qui permet maintenant aux 18 régions françaises de bénéficier d’un cadre sécurisé et mutualisé pour développer leurs partenariats avec Maincare en parfait alignement avec la doctrine nationale MaSanté2022.

Actions 15 & 16 : « Espace Numérique en Santé » et « Bouquet de services numériques aux professionnels de santé »

Les solutions proposées par Maincare s’inscriront dans les plateformes numériques nationales de santé (L’Espace Numérique en Santé et le Bouquet de services numériques aux professionnels de santé) quand elles seront disponibles. Toujours dans un esprit de simplification d’accès à l’information et aux services, cela permettra aux personnes ainsi qu’aux professionnels de santé d’accéder facilement aux services mis à disposition par Maincare.

Ainsi, Maincare Solutions est résolument aligné avec les orientations actuelles de la doctrine et continue de s’engager auprès de la DNS pour accompagner sa déclinaison dans les systèmes d’information de santé actuels. La société souhaite accélérer les déploiements à venir tout en apportant son expérience et son leadership au sein des « pure player » e-Santé en France. Sa capacité de R&D avec plus de 250 ingénieurs spécialisés en S.I. santé et sa solidité financière sont des atouts majeurs pour le bon accompagnement du déploiement de l’e-santé en France.


*Source : Observatoire e-Santé IDC – publication des résultats dans les prochaines semaines

numérique, e santé, dmp, mssanté , sécurité, sih, national, télémédecine, production