Vous êtes dans : Accueil > Tribunes libres >

Sécuriser son AD, une mission presque divine

Cédric Cartau , MARDI 26 NOVEMBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le CHU de Rouen a subit l’attaque informatique que l’on sait, et bon nombre d’entre nous sommes en train de colmater autant de brèches que l’on peut avant que cela soit notre tour. Mais par quel bout commencer ? L’AD bien entendu, ce n’est rien de moins que le composant le plus sensible du SI (et paradoxalement celui qui est souvent dans le pire état en termes de SSI). Mais comment aborder cette sécurisation, par quelles mesures ?

L’animisme est une croyance religieuse ancienne selon laquelle tous les objets (les arbres, les fleurs, les ruisseaux) contiennent une part de divinité. L’équivalent dans la maturité de l’AD est simple : tout le monde est admin du domaine (ne riez pas, on le voit encore). Si vous êtes à ce stade, je ne peux que vous suggérer de passer – le plus rapidement possible – au stade d’après : le polythéisme.

Le polythéisme est une croyance religieuse un peu plus récente, et qui consiste à penser que les cieux sont habités par toute une bardée de divinités, qui nous regardent d’en haut (l’Olympe) en faisant leurs petites affaires. L’équivalent dans l’AD est d’avoir une tripatouillée de comptes admin de domaine : les ingénieurs système, les fournisseurs, les comptes de services, plusieurs comptes génériques, des comptes de test et j’en passe. Si vous êtes à cette étape, je vous suggère fortement de passer au stade suivant : le monothéisme.

Le monothéisme est en gros la même chose que le polythéisme, à un détail près : là-haut il n’y en a plus qu’un seul. La traduction côté AD suppose bien entendu un admin de domaine (forcément) et tout son aéropage d’angelots et saints en tout genre : les ingénieurs système, et rien qu’eux. Tous les autres anciens dieux ont été remisés au rang de roitelets locaux (les comptes admin locaux de machines).

Je n’ai pas encore trouvé comment illustrer l’athéisme, mais nul doute qu’avant cette étape il faudra de toute manière rédiger les Saintes Ecritures (la PSSI et les Chartes), mettre au point un système de récompenses divines (les certifications) et de châtiments organisés autour des messes (les audits).

ad, chu, ssi, chu de rouen