Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Mettre en lien les start-up et les établissements de santé

DSIH, Damien Dubois, MARDI 03 MARS 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Fin février, Eurasanté a annoncé les résultats du concours SmartHealth qui récompense dix start-up répondant aux problématiques numériques d’établissements de santé en France et au Royaume-Uni.

SmartHealthLe projet SmartHealth aide six établissements de santé des Hauts-de-France et du Royaume-Uni à rencontrer des entreprises innovantes présentant des solutions possibles à leurs besoins numériques. Eurasanté, agence de développement économique spécialisée de la filière Santé et Nutrition dans la région Hauts-de-France, a annoncé le 27 février le nom des dix start-up lauréates du concours 2020, parmi lesquelles figurent deux binômes franco-britanniques. La cérémonie a eu lieu à Lille le 12 février.

Améliorer la communication

Le projet SmartHealth a été conçu pour accompagner les six établissements de santé partenaires (en France : le CHU Amiens-Picardie, le Groupe Santé Victor-Pauchet ainsi que le Centre hospitalier de Calais et au Royaume-Uni : The Graham Care Group, Surrey & Sussex NHS Trust et Portsmouth Hospitals NHS Trust).
Ce projet transfrontalier de deux ans, Interreg France (Manche) Angleterre, est dédié à la coopération entre start-up et établissements de santé sur la base du constat d’une communication souvent difficile mais pourtant essentielle pour mener des recherches cliniques, accéder aux marchés et développer des innovations au service d’une meilleure prévention et de meilleurs soins.

Développer des programmes innovants

Cette initiative vise à faciliter la mise en relation d’institutions de soins, exprimant des besoins cliniques particuliers, avec des PME innovantes de l’e-santé et à élaborer un programme d’accompagnement de PME britanniques et françaises pour développer – ou repositionner – des innovations selon les besoins exprimés par les six acteurs hospitaliers.
Ainsi, les PME devraient mieux connaître les marchés de la santé français et britannique. De leur côté, les six hôpitaux devraient bénéficier de l’identification de solutions innovantes, apportant une réponse concrète à leurs problématiques.

Encourager la collaboration transfrontalière

L’année dernière, deux binômes de PME franco-britanniques ont été récompensés : Integrative Bio Computing & Mind Over Matter et miiCARE & Humaniteam. Les partenaires du projet ont décidé de lancer deux nouveaux appels à projets. Afin d’encourager la collaboration transfrontalière, les entreprises candidates devaient se positionner, seules ou en binômes, sur des problématiques numériques d’établissements de santé partenaires outre-Manche.

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le 12 février dernier à Lille. Elle a récompensé dix start-up, dont deux binômes franco-britanniques. Les partenaires ont considéré que ces solutions innovantes répondaient aux problématiques numériques des établissements de santé partenaires. Un programme d’accompagnement personnalisé va être mis en place pour faire mûrir ces innovations.

SmartHealth est le fruit d’un partenariat entre :

  • Eurasanté, agence de développement économique qui accompagne les acteurs de la santé dans leurs projets de recherche, de création et de développement d’activité grâce à un panel de services et d’expertises mis à leur disposition ;
  • South East Health Technologies Alliance, organisation de réseautage fondée en 2005 réunissant milieux universitaires, milieux des affaires et cliniciens pour accompagner les PME ;
  • Amiens Cluster, association du Centre hospitalier universitaire Amiens-Picardie et de la Chambre de commerce et d’industrie Amiens-Picardie, créée en avril 2017 pour favoriser l’innovation ;
  • EPM qui accompagne depuis 15 ans des agences de développement régional, des clusters, des centres d’innovation et des PME dans leurs projets à l’échelle européenne ou internationale.

Les dix lauréats

  •  Un partenariat entre Horizontal Software, expert en gestion du capital humain en mode SaaS, et Piota Apps, entreprise britannique qui souhaite développer des applications mobiles personnalisées offrant des ressources pour les hôpitaux (manuels, brochures, contenus techniques, informations sur la santé, contacts, actualités, etc.) ;
  • Un autre partenariat entre Heroic Santé, plateforme de santé collaborative, totalement gratuite, dédiée à l’amélioration des parcours de santé qui accompagne les patients et les aidants, et Sweatcoin, application de santé britannique qui comptabilise les pas de ses utilisateurs et les convertit en cryptomonnaie ;
  • Psycle Research, société française de conseil et d’ingénierie en intelligence artificielle ;
  • OSCare, solution e-santé pour digitaliser les différentes étapes de l’éducation thérapeutique du patient (ETP) ;
  • BookBeo, société qui développe des applications mobiles et Web pour de nouveaux usages d’interactivité, de réalité augmentée, de réalité virtuelle et d’intelligence artificielle ;
  • Cievert, entreprise britannique qui a développé Penguin, une plateforme numérique pour surveiller les patients à distance à l’aide de questions personnalisées et de données cliniques ;
  • Docobo, entreprise de télésanté britannique qui, grâce à sa solution doc@HOME, fournit les moyens de collecte, de cryptage, d’analyse et d’affichage des données de suivi des patients ;
  • AlphaMD, société de conseil en soins de santé et en sciences de la vie, dont l’application Liberate Health enregistre les consultations, permet aux médecins de rédiger des notes personnalisées, et aux patients de s’informer sur leur état de santé.

établissements de santé, cliniques, dsih, health, hospitalier, applications mobiles