Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Les ripostes de l’OMS face à la pandémie de Covid-19

DSIH, Damien Dubois, MARDI 21 AVRIL 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Alors que son directeur général alerte sur les risques d’une levée prématurée du confinement, l’OMS lance de nouveaux outils pour faciliter la gestion de la crise sanitaire.  

world-health-organization-europeVendredi 10 avril, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a prévenu des risques d’un retrait prématuré des mesures de confinement prises dans de nombreux pays : « Lever les restrictions trop rapidement pourrait entraîner une résurgence mortelle de la pandémie [dont] le reflux pourrait être aussi mortel que sa propagation s’il n’est pas géré convenablement. » Pour lui, six conditions doivent être remplies pour un déconfinement efficace, au nombre desquelles l’assurance de l’offre de santé publique et de soins.

Le moniteur de la riposte

Les cas de Covid-19 continuent d’augmenter en Europe, et les systèmes de santé sont confrontés à une pression énorme pour prendre en charge les patients atteints du coronavirus tout en maintenant les soins pour les autres pathologies. Les décideurs ont besoin de données claires et comparables sur les systèmes de santé pour renforcer leur capacité à résoudre cette crise sans précédent.
L’OMS a donc lancé le 2 avril une nouvelle plate-forme : le Moniteur de la riposte des systèmes de santé (ou Health System Response Monitor). Il fournit aux pays d’Europe des données probantes sur la manière dont les systèmes de santé nationaux combattent la pandémie de Covid-19 et cherchent à atténuer ses répercussions profondes. Les interventions menées par les systèmes de santé sont cartographiées et analysées. Il permet de comparer les mesures prises par les autorités nationales et de suivre les initiatives plus vastes prises dans le domaine de la santé publique.
« Cet outil est une ressource révolutionnaire pour les décideurs des systèmes de santé qui luttent contre la pandémie », explique le Dr Hans Henri P. Kluge, directeur régional de l’OMS pour l’Europe. Il s’agit d’une initiative conjointe du Bureau régional de l’OMS pour l’Europe, de la Commission européenne et de l’Observatoire européen des systèmes et des politiques de santé.

Des outils de planification

L’OMS a également lancé, le 8 avril, de nouveaux outils de planification sanitaire de la région européenne pour se préparer à l’augmentation rapide du nombre de patients atteints de Covid-19 nécessitant des soins aigus et intensifs dans les hôpitaux. L’objectif de l’« outil d’évaluation des effectifs de santé » est de prévoir le moment et la gravité du pic et d’estimer les moyens humains, mais aussi en termes d’équipements, nécessaires sur la base de projections journalières du nombre de patients souffrant d’une forme modérée, grave ou aiguë de la maladie.
Un second outil d’aide à la planification en cas d’escalade, Adaptt, est destiné aux décideurs pour estimer le nombre de lits nécessaires pour les soins en cas de manifestation modérée, grave ou aiguë de la maladie, les dates où l’on prévoit des pénuries de lits et le détail des ressources humaines nécessaires. L’OMS apporte également des conseils techniques pour faciliter l’augmentation des capacités hospitalières face au Covid-19

lits, planification, health