Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Hôpital fondation Rothschild : les équipes informatiques et biomédicales fortement mobilisées durant la crise sanitaire (Communiqué)

Enovacom, LUNDI 18 MAI 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

« L’excellence pour changer la vie des patients » : la devise de l’Hôpital Fondation Adolphe de Rothschild donne le ton. Établissement de santé privé d'intérêt collectif, l’hôpital parisien s’est réorganisé rapidement pour répondre aux directives sanitaires et accueillir les patients COVID-19 en réanimation dans des conditions optimales.

cas-client-covid19-enocavom

La crise sanitaire du COVID-19 met à rude épreuve notre système de santé.

Dans un entretien, Antoine Grimm, chef de projet informatique au sein de l’Hôpital Fondation Rothschild revient sur la réorganisation des services de soin et le soutien des équipes d’ENOVACOM :

« Au début de la crise sanitaire, les directives étaient de transférer les patients atteints du COVID-19. Mais rapidement, l’ARS nous a demandé de nous organiser pour accueillir et soigner ces patients. L'hôpital a ainsi été transformé sur 3 unités de soins (Salle de surveillance postinterventionnelle, Unité de soins continus et l’Aile inter spécialité) et nous avons rapidement augmenté notre capacité d’accueil en passant de 10 à 39 lits de réanimation. Réorganisation des services, respect des normes de distanciation, appareils médicaux de type respirateurs, scopes, pompes à nutrition à installer, nous avons dû faire face à une restructuration importante en un temps très court. »

Enovacom relève ce défi à distance.

Pour aider à faire face à la crise sanitaire, Enovacom a tout mis en œuvre pour relever à distance le défi d’étendre sa solution d’interopérabilité biomédicale pour la connexion supplémentaire d’appareils biomédicaux.
Comme le précise Antoine Grimm, « le cœur de métier d’Enovacom est l’interopérabilité et les équipes projets ont pu réaliser en quelques jours et à distance, via une connexion sécurisée, le paramétrage et toutes les modifications nécessaires pour une mise en place rapide. »

Parmi les nombreux bénéfices apportés par cette solution, celui que l’on retient avant tout en période de crise est le gain de temps, estimé ici par la Fondation à environ 28 heures/semaine/patient.

Retrouvez l’intégralité de cet entretien avec Antoine Grimm, chef de projet informatique au sein de l’Hôpital Fondation Rothschild : https://www.enovacom.fr/ressources/cas-clients/hopital-fondation-rothschild-equipes-informatiques-biomedicales-fortement-mobilisees-durant-crise-sanitaire.html

 

enovacom