Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Produire efficacement les indicateurs d’usage Hop’en

DSIH, Damien Dubois, MARDI 09 JUIN 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Fin mai, l’Anap a publié un guide destiné aux DSI et aux chefs de projets Hop’en pour les aider à produire efficacement les indicateurs d’usage. Il complète le Guide des indicateurs des domaines prioritaires du socle commun de la DGOS.

produire-efficacement-les-indicateurs-dusage-hopenLe 25 mai, l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) a publié le guide Produire efficacement les indicateurs d’usage Hop’en afin d’aider les établissements de santé à automatiser la production des indicateurs d’usage des sept domaines fonctionnels prioritaires définis dans le cadre du programme Hop’en.

Numériser les hôpitaux et leur environnement

Leprogramme Hop’en – pour « Hôpital numérique ouvert sur son environnement » –a succédé en 2019 à Hôpital numérique. Il est la concrétisation de l’action 19 de la feuille de route « Accélérer le virage numérique » présentée en avril 2019 par la ministre des Solidarités et de la Santé. Il s’inscrit dans la politique du numérique en santé et dans l’initiative 23 du grand plan d’investissement (GPI) : Accélérer la transition numérique du système de santé et son volet « Numériser les hôpitaux et leur environnement ». Il est doté de 420 millions d’euros.

Son objectif est de soutenir l’évolution des systèmes d’information hospitaliers avec une vision centrée sur les usages, progressive, pour mettre en œuvre le schéma d’architecture cible proposé dans la feuille de route du ministère. D’ici à 2022, tous les établissements de santé devraient atteindre un palier de maturité de leur système d’information, nécessaire pour répondre aux nouveaux enjeux de décloisonnement du système de santé et de rapprochement avec les patients.

Il se décline en sept domaines fonctionnels :

∞   Partager les résultats d’imagerie, de biologie et d’anatomopathologie ;

∞   Développer le dossier patient informatisé et interopérable ainsi que le DMP ;

∞   Informatiser la prescription alimentant le plan de soins ;

∞   Programmer les ressources et partager l’agenda du patient ;

∞   Piloter les activités médico-économiques ;

∞   Communiquer et échanger avec les partenaires ;

∞   Mettre à disposition des services en ligne aux usagers et aux patients.

Le guide Produire efficacement les indicateurs d’usage Hop’en

Ce guide, destiné aux DSI et aux chefs de projets Hop’en, est un complément du Guide des indicateurs des domaines prioritaires du socle commun publié par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS). Des fiches y exposent l’ensemble des indicateurs (définition, modalités de calcul et de restitution) pour mesurer l’évolution de leur appropriation par les établissements. Afin d’ancrer les indicateurs dans un cadre concret et fournir des références types aux établissements, des exemples de situations fréquentes sont présentés avec des propositions de solutions.

Le guide Produire efficacement les indicateurs d’usage Hop’enaccompagne ainsi les utilisateurs dans l’usage effectif du système d’information. Des indicateurs précis doivent être calculés et suivis par l’établissement pour les domaines fonctionnels précités, en adéquation avec la situation de l’établissement. Pour chaque indicateur, le document précise :

∞     Le périmètre et certains points d’attention concernant l’application des indicateurs ;

∞     Une spécification générique pour automatiser la production de l’indicateur que l’établissement pourra transmettre à son éditeur ;

∞     Des informations utiles à l’établissement pour être en mesure de fournir des éléments de preuve lors d’un audit ou d’un contrôle.

Un tableau de bord d’analyse du déploiement et des usages facilite l’automatisation du calcul des indicateurs. Au-delà du suivi des projets DSI, il aide donc aussi les directions et les autorités sanitaires dans l’instruction des dossiers de financement.

dsi, dgos, numérique, établissements de santé, production, anap