Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

La nécessaire innovation jaillira des projets de terrain

DSIH, DIMANCHE 18 SEPTEMBRE 2011 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dès l'origine, les établissements et services Privés Non lucratifs ont travaillé en réseau, valorisant la relation patient, alors que ces concepts émergeaient à peine dans d'autres secteurs. Pionniers en la matière, il leur a fallu, pour réussir, concevoir et mettre en place des techniques de soins spécifiques, originales et efficaces, pour répondre mieux encore aux besoins des usagers dans le cadre de prises en charges transverses.

Devenus incontournables, la communication et le partage passeront nécessairement par
la mise en œuvre d'une interopérabilité technique et sémantique associée à des usages à
inventer. De nouveaux liens vont se tisser, entre le sanitaire, le social et le médico-social,
pour le bien-être du citoyen.
2011 est une année charnière qui verra la montée en puissance du DMP, contraignant
ainsi les offres du marché à s'adapter pour intégrer l'Identifiant National de Santé, de
nouveaux mécanismes de sécurité, la CPS V3, ainsi que toutes les normes et standards
induits par le cadre national d'interopérabilité. La télémédecine constitue un puissant
levier de décloisonnement en vue de bâtir de nouveaux modèles de soins plus
économiques permettant une construction nouvelle, mieux adaptée aux besoins du 21e
siècle.

Yves-Jean Dupuis, Directeur général FEHAP

cps, dmp, patient, national, interopérabilité