Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Convergence du DPI : le GHT 83 poursuit le déploiement d’Orbis sur le CH d’Hyères

DSIH, MARDI 06 OCTOBRE 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Organisé autour du centre hospitalier intercommunal de Toulon – La Seyne-sur-Mer, son établissement support, le GHT du Var poursuit le déploiement de son dossier patient Orbis déjà présent sur cinq de ses huit établissements1. Prochaine étape : le centre hospitalier d’Hyères.

Le DPI Orbis est la solution la plus utilisée dans le groupement hospitalier de territoire du Var. Il a été installé en 2010 au CHI de Toulon – La Seyne-sur-Mer (Chits) et aux centres hospitaliers de Brignoles et de Draguignan dans le cadre du projet « Dossier patient partagé 83 », puis dans les CH du Luc-en-Provence et de Pierrefeu-du-Var. C’est maintenant au tour du CH d’Hyères de l’intégrer à son système d’information.

Un large panel de fonctionnalités

Un grand nombre de fonctionnalités d’Orbis sont déjà exploitées par les établissements équipés. Sur le seul établissement support, le DPI Orbis couvre un large périmètre fonctionnel avec les volets médicaux et soignants, le circuit du médicament, les comptes rendus de spécialité, les résultats d’imagerie et de laboratoire, la dictée numérique, la gestion des rendez-vous, qui a évolué en 2019 avec l’intégration de Doctolib, etc. Orbis dispose notamment d’une pancarte donnant accès à un récapitulatif complet des informations de santé du patient. « Nous avons mis en place des solutions dégradées en cas d’indisponibilité en prévoyant une duplication des données patients essentielles sur des PC sécurisés », explique Laurent Coignard, DSI de l’établissement support du GHT 83 et du CH d’Hyères En complément, deux ODA (Oracle Database Appliance) se répliquent mutuellement avec quatre niveaux de sécurité. « Avec Orbis, nous bénéficions d’une solution robuste, présentant un taux de disponibilité de 99,96 %. Les seuls arrêts sont liés à la maintenance », poursuit-il. La solution unique intégrée de Dedalus permet non seulement de réduire le nombre de prestataires et d’interfaces ainsi que la maintenance du système d’information, mais également la formation des soignants qui interviennent sur plusieurs sites.

Un accompagnement de proximité

La réussite de l’étape d’Hyères, qui doit être finalisée début 2022, donnera le la pour poursuivre le déploiement d’Orbis sur Saint-Tropez, puis Fréjus. Un plan méthodologique va être mis en place avec l’éditeur pour assurer le succès du déploiement. La direction générale et la direction du GHT sont impliquées dans cette démarche et œuvrent ensemble. Un comité de pilotage va permettre de définir les axes stratégiques et de prendre les bonnes décisions. Les représentants des médecins et des soignants, les DSI et la direction générale de l’établissement support y participeront. « Ce Copil est indispensable pour avoir des usages adaptés aux besoins des utilisateurs, lesquels doivent également être bien formés et informés afin d’adopter l’outil et d’accepter la transition. La formation est un axe stratégique de la réussite du projet », fait remarquer Laurent Coignard pour qui la prise en compte de la dimension humaine d’un tel projet est essentielle.


1 Les CHI de Toulon – La Seyne-sur-Mer (établissement support) et de Fréjus – Saint-Raphaël, les CH d’Hyères, de Brignoles, de Draguignan, de Saint-Tropez, du Luc-en-Provence et de Pierrefeu-du-Var.

dpi, hospitalier, orbis, patient, dossier patient, dsi, formation