Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Troisième promo de Prevent2Care Lab : 14 start-up et 6 associations

DSIH, Damien Dubois, MARDI 27 OCTOBRE 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Prevent2Care Lab est le premier incubateur mixant start-up et associations. Pour sa troisième promotion dédiée à la prévention de la santé des jeunes, une vingtaine de projets est accompagnée, dont, nouveauté 2020, six associations.

Le Prevent2Care Lab a été créé en 2018 à l’initiative de la fondation Ramsay Santé avec le fonds de dotation Pfizer Innovation France et l’accélérateur de la nouvelle économie Inco. Début août, ces acteurs de la santé et de l’innovation ont lancé la troisième édition de leur programme d’incubation dédié à la prévention avec un appel à projets. Leur objectif pour 2020 consistait à accompagner des projets à dimension éducative touchant les jeunes publics, susceptibles de conduire ces derniers à adopter les « bonnes pratiques » qui amélioreront leur santé tout au long de la vie. Pour la fondation, cette approche est la clé pour passer d’un modèle de santé curatif à un modèle préventif.

Ouverture aux associations

Si, depuis 2018, 33 start-up ont été accompagnées, lors du Prevent2Care Tour en 2019-2020, huit associations ont été récompensées pour leur vitalité et leur capacité à innover. « Depuis trois ans, notre fondation d’entreprise est engagée dans une démarche de prévention en santé. Il s’agit d’une véritable mission d’utilité sociétale, explique Pascal Roché, directeur général de Ramsay Santé et président du conseil d’administration de la fondation d’entreprise éponymeLe contexte de crise sanitaire que nous traversons a montré que le modèle de santé actuel, essentiellement tourné vers le curatif, n’est plus vraiment adapté aux évolutions de la société et pèse sur la pérennité du système. »

En 2020, l’appel à projets s’est ainsi ouvert aux associations avec la volonté de créer des synergies entre les deux modèles au bénéfice de la prévention de la santé et de l’e-santé. Il s’agit de permettre à ces associations d’obtenir une réponse à leur besoin d’accompagnement et de favoriser l’innovation en France dans le domaine de la prévention de la santé. Selon David Lepoittevin, membre du comité de direction de Pfizer France, cette ouverture montre une volonté de faire émerger le sujet de la prévention « dans toutes ses dimensions et de l’élever au rang d’enjeu sociétal ».

Les six associations récompensées

  • ARHM – Institut Jean-Bergeret, qui gère des établissements et services sanitaires et médico-sociaux dans le champ de la psychiatrie, du handicap psychique, mental et/ou physique ainsi que des addictions ;
  • Le Centre d’innovation et d’usages en santé (Cius), qui a créé une application pour sensibiliser les jeunes aux dangers du tabagisme par l’approche nudge ;
  • Le Comité des familles, un réseau d’information, de rencontres et d’entraide qui milite pour l’égalité des droits face au VIH ;
  • LaVita, qui prévient le mal-être des adolescents et des jeunes adultes entre 13 et 25 ans en les orientant rapidement et gratuitement vers un psychologue clinicien de proximité ;
  • La Ligue contre l’obésité, qui regroupe l’entièreté de la chaîne des intervenants nécessaires autour du surpoids et de l’obésité (soins et hors soins) sur le territoire national et européen
  • Second Souffle Soignants, qui a pour objectifs de prévenir et d’accompagner la souffrance des jeunes professionnels et étudiants des filières de santé, dans le cadre de leur exercice professionnel et de leur parcours étudiant, afin de prévenir les décompensations psychiques de ces populations.

Les 14 start-up lauréates

  • Allyane, une méthode de reprogrammation neuromotrice basée sur l’imagerie mentale, la proprioception et les sons de basse fréquence ;
  • Anamnèse, pour son logiciel Prevana qui propose des questionnaires quotidiens aux employés d’une entreprise pour repérer et signaler les personnes à risques au médecin en charge (Covid-19, risques psychosociaux, professionnels…) ;
  • Diagnoly, un dispositif d’amélioration des diagnostics prénataux grâce à une analyse de l’examen fœtal en temps réel ;
  • Heroic Santé, une plateforme qui connecte patients, aidants et soignants pour les aider à trouver les informations et les réponses qu’ils cherchent et finance des projets innovants qui permettent aux malades de mieux vivre leur quotidien ;
  • Ludocare, un compagnon de santé connecté spécialiste des maladies chroniques qui aide les enfants de 3 à 11 ans dans la prise de leurs traitements ;
  • Mila, une plateforme de rééducation par la musique pour les enfants Dys ;
  • My Robotics, un dispositif médical de mesure du goût pour diagnostiquer et prévenir certaines maladies et leurs effets secondaires ;
  • NanoNap, un bandeau qui favorise un sommeil réparateur et efficace grâce aux stimulations électriques ;
  • Oricai, des caméras connectées pour repérer les fautes d’asepsie en bloc opératoire et prévenir les infections nosocomiales ;
  • ResilEyes, une plateforme de suivi et d’aide au repérage des traumatismes psychiques chez les professionnels de santé engagés dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 ;
  • Reverto, des solutions immersives pour lutter efficacement contre le sexisme, les discriminations et toute forme de violence sociale afin de réduire les risques psychosociaux ;
  • Sibius, un test de dépistage précoce des troubles de la cognition sociale chez l’enfant ;
  • Voyagez vacciné, une application qui propose à tout voyageur et à sa famille de compléter leurs antécédents médicaux afin de permettre la délivrance de recommandations adaptées et de faciliter l’accès à l’information en cas d’événement de santé ;
  • Ximo, un exosquelette dédié à l’assistance à la manutention de colis en entrepôt pour prévenir l’usure professionnelle et les accidents du travail.

lab