Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Insuffisance rénale chronique, les apports de la télésurveillance

DSIH, MARDI 03 NOVEMBRE 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Maladie progressive et longtemps asymptomatique, l’Insuffisance Rénale Chronique nécessite une prise en charge précoce pour ralentir la progression vers l’Insuffisance Rénale Chronique Terminale, améliorer la qualité de vie des patients et diminuer la morbidité et la mortalité cardiovasculaire très élevée avec cette pathologie. La télésurveillance médicale permet d’assurer une surveillance rapprochée de cette maladie  qui affecte quelques 3 millions de français.


La télésurveillance médicale des patients atteints de maladies chroniques dont l’Insuffisance Rénale Chronique (IRC) permet « de compléter des consultations médicales traditionnelles par des ajustements à distance dans le but de prévenir la dégradation de l’état du patient, dont la pathologie évolue à bas bruit », peut-on lire dans le livre blanc que vient de publier Pharmagest, spécialiste d’informatique médicale et de santé qui a mis au point eNephro, une solution pour la télésurveillance de l’IRC. Cette télésurveillance permet également de suivre des paramètres cliniques, biologiques et techniques enregistrées en continu (défibrillateurs, ventilateurs, générateurs de dialyse…) ou renseignés par le patient lui-même (poids, température, état général, symptômes, glycémie…).

Faciliter la prise en charge multidisciplinaire

La télésurveillance qui peut être mise en œuvre  dans le cadre du programme ETAPES (Expérimentation de Télémédecine pour l’Amélioration des Parcours de Santé) favorise  la prise en charge pluridisciplinaire coordonnée, avec un accès plus précoce au néphrologue. Elle contribue à optimiser la communication entre les acteurs de cette prise en charge ainsi qu’une plus grande autonomie des patients. L’interface entre le patient et le néphrologue peut être assurée par « les Infirmières de Coordination et bientôt les Infirmières en Pratiques Avancées (IPA) qui apparaissent comme les meilleures ressources pour la gestion des logiciels de télésurveillance », indique Pharmagest.

Démontrer le service médical rendu

Hors ETAPES, le déploiement de la télésurveillance est défini dans le cadre d’une proposition commerciale entre le fournisseur et la structure de soins. Pour montrer les bénéfices de son système de télésurveillance pour les patients atteints d’IRC, et valider le service médical rendu par sa solution permettant sa commercialisation et son remboursement par l’assurance maladie, Pharmagest a lancé eChronic-eNephro. Cette étude médico-économique randomisée contrôlée et multicentrique vise à démontrer l’efficience (rapport coût-efficacité) d’un système de télémédecine, comparativement à une prise en charge traditionnelle, chez des patients insuffisants rénaux chroniques à  différents stades de la maladie.

Téléchargez le livre blanc https://esante.pharmagest.com/blog/la-telesurveillance-dans-la-prise-en-charge-de-linsuffisance-renale/ 

télésurveillance, pathologie, patient, télémédecine