Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

La digitalisation du parcours patient en webinaire sur dsih.fr

DSIH, Aïssa Khelifa , VENDREDI 06 NOVEMBRE 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

En préambule du webinaire qui se tiendra le 19 novembre de 10 h 30 à 11 h 30 sur www.dsih.fr., Aïssa Khelifa, animateur expert pour DSIH, esquissera le tableau de la digitalisation du parcours patient autour de cinq axes : les enjeux techniques, fonctionnels, organisationnels, juridiques et économiques. Autant de questions qui intéressent directement les acteurs hospitaliers, qu’ils soient administratifs, techniques ou soignants, et que nous pourrons aborder le 19 novembre prochain dans le cadre des webinaires des Jeudis du numérique, organisés par DSIH.

Le concept de digitalisation du parcours patient recouvre plusieurs éléments essentiels en termes de fiabilité et de simplification des systèmes d’information hospitaliers. On peut schématiquement diviser ce concept en cinq lignes directrices :

  • La fluidification du parcours avec les préadmissions administratives et médicales ainsi que le suivi postséjour jusqu’au domicile du patient grâce aux plateformes digitales ;
  • L’intégration de l’activité hospitalière dans des parcours impliquant l’ensemble des acteurs du système de santé (médecine de ville, soins infirmiers, transports sanitaires…) ;
  • La mise en œuvre d’une stratégie Zéro papier dans l’hôpital par la numérisation des documents relatifs aux séjours et la construction de processus documentaires nativement numériques ;
  • La reprise des dossiers patients par leur numérisation de masse, la valorisation des données et la destruction des archives physiques ;
  • La sécurisation des SIH et des données de santé.

Ces cinq axes peuvent être engagés conjointement ou séparément. Les enjeux techniques, fonctionnels, organisationnels, juridiques et économiques ne sont bien entendu pas les mêmes selon chacun des axes.

Sur le plan technique, on retiendra la nécessité d’une approche urbanisée, nécessaire pour éviter les redondances, les saisies répétées de données ou d’identifiants et les risques de perte d’information. Il faut également que la digitalisation soit engagée dans une vision intégrant le cadre proposé par Ma santé 2022. Les choix techniques peuvent également porter sur une internalisation ou une externalisation de la gestion des applications.

L’enjeu fonctionnel est majeur. Les données issues d’un processus de digitalisation doivent être accessibles nativement dans les outils hospitaliers usuels. Les documents digitalisés, par exemple, doivent être accompagnés d’un set de métadonnées qui permettent de les retrouver et de les afficher facilement dans le DPI ou la GAP. Cet échange bidirectionnel entre les plateformes Web patients et les applicatifs métiers est crucial pour assurer les obligations d’identitovigilance et apporter de la valeur aux patients, aux services administratifs et aux professionnels de santé.

Il s’agit là d’un facteur clé de succès, comme l’est tout autant la planification méthodique d’actions de conduite du changement qui constitue le cœur des enjeux organisationnels. Le décloisonnement des fonctions, clé de voûte des améliorations recherchées, entraîne effectivement des changements en profondeur, qu’il faut mener avec prudence et détermination autant en intrahospitalier que dans l’articulation avec les soins de ville.

Sur le plan juridique, il existe une conjonction de textes qui rendent nécessaire un accompagnement technique. Au-delà du RGPD, des textes de loi spécifiques et des normes garantissant la qualité et la pérennité des documents digitalisés, la valeur probatoire des documents ou l’articulation avec les Archives de France doivent être examinées avec la plus grande attention.

Les enjeux économiques sont eux aussi multiples et parfois complexes à appréhender : Quel est le retour sur investissement d’un projet de digitalisation ? Comment la préadmission en ligne peut-elle générer des économies ? Faut-il numériser la totalité des archives des dossiers patients ? Comment articuler intelligemment un projet de digitalisation avec le cadre proposé par Hop’en ? Comment améliorer l’expérience patient ? Comment se conformer à des référentiels d’évaluation de plus en plus contraignants ?

Enfin, la dimension sécuritaire se trouve au confluent de tous ces enjeux techniques et fonctionnels. L’accroissement régulier des attaques contre les systèmes d’information nécessite de penser des solutions de back-up qui garantissent effectivement une réelle continuité de service indispensable à la sécurité des patients.

Autant de questions qui intéressent directement les acteurs hospitaliers, qu’ils soient administratifs, techniques ou soignants, et que nous pourrons aborder le 19 novembre prochain dans le cadre des webinaires des Jeudis du numérique, organisés par DSIH.

Pour y répondre, trois experts seront présents : Olivier BOUSSEKEY, consultant, ancien DSI qui a mené le grand projet de digitalisation du parcours patient à l’hôpital Paris Saint-Joseph, Emmanuel MICHAUD, directeur Offre Santé de Tessi France, et Yves BOURREAU, directeur de marché secteur Santé de Tessi France, experts en matière de digitalisation.

Inscription préalable gratuite mais obligatoire sur https://www.dsih.fr/webinaires/digitalisation-du-parcours-patient-02.php

dsih, patient, parcours patient, hospitaliers, numérique, RGPD